Délais de paiement : Difficultés à se faire payer ?

Bien qu’en recul, les délais de paiement restent en France trop important et continue de peser sur les trésoreries d’entreprise et en particulier celles des TPE et PME.


Après plusieurs années d’amélioration, le recul du nombre de jours de retard de paiement des entreprises en Europe s’est, selon Altares, stabilisé sous la barre des 13 jours début 2018, et avoisinait les 11 jours en France. Un chiffre qui s’est à peu près maintenue sur toute l’année 2018 essentiellement grâce aux petites structures de moins de 20 salariés. Chez les clients comptant plus de 20 salariés ou agents, les comportements de paiement se sont néanmoins sensiblement dégradés sur la même période.

« Des tensions sont en effet apparues dans le secteur privé mais c’est davantage dans le secteur public que les dérapages étaient les plus visibles, précise Thierry Millon. Les questions budgétaires et parfois organisationnelles de ces structures pèsent en effet encore sur la chaine de facturation. Parallèlement, après l’enthousiasme de 2017 et une croissance française à 2.2%, le premier semestre 2018 a marqué le pas. Sur chacun des deux premiers trimestres, le PIB gagne moins de 0.2%. Le « sursaut » du troisième trimestre tout proche de 0,4% aura été de courte durée, le dernier trimestre retombant vers 0,2%. Le ralentissement, également sensible chez les partenaires internationaux des entreprises françaises, notamment en zone Euro, pourrait aussi se poursuivre dans les mois à venir. », précise Thierry Millon.

Dans ce contexte, les recettes, qu’elles soient commerciales pour les entreprises ou fiscales pour les Etats, devraient être moins élevées faisant craindre un durcissement des relations commerciales pour préserver les trésoreries pour les uns et tenir les budgets pour les autres. Une tendance à la détérioration que les évènements sociaux en France de fin 2018 ainsi leurs impacts économiques et sur les retards de paiement pourrait renforcer.

Guide complet pour améliorer sa trésorerie
‹ Voir le sommaire Page suivante ›

Les derniers conseils de nos experts

5 raisons d'intégrer une solution de paiement dans votre logiciel de facturation

Gérez-vous vos paiements depuis votre logiciel de facturation ou de ventes existant ? Si non, voici 5 raisons de vous y mettre sans attendre.

PME : 5 conseils pour se faire payer à temps et ne plus perdre du temps sur vos encaissements

Envoyer des factures, encaisser des paiements, rapprocher les écritures… autant de tâches chronophages qui coûtent 140 jours par an aux PME françaises. Découvrez 5 conseils pour optimiser vos encaissements.

Moyens de paiement B2B : Quelle solution pour être payé à temps ?

Les paiements B2B sont enlisés dans le passé. Gérés selon des processus fastidieux, ils présentent de nombreux problèmes, comme des taux d’échecs de paiement élevés et un suivi administratif chronophage. Mais à quel avenir sont-ils promis ?

Voir tous les conseils


Notre guide SEPA

explications détaillées du prélèvement automatique

Notre guide Cash Flow Academy

guide complet pour améliorer sa trésorerie