en Business

Ce que le Brexit signifie pour GoCardless et nos clients

Pour accéder à la version originale en anglais, cliquez ici.

Bien que tout ne soit pas encore clair au niveau des négociations de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit), GoCardless se prépare à tous les scénarios.

Quoi qu'il arrive le 29 mars 2019, nous continuerons d'être en mesure de gérer les paiements des entreprises basées en Europe.

  • En cas d'accord ratifié entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (hypothèse probable d'après les développements récents) avec période de transition, nous continuerons de nous appuyer sur notre licence FCA pour gérer les paiements effectués dans l'EEA (en vertu du règlement relatif au « système de passeport européen » ou « passporting »).

  • En cas de « hard Brexit » ou « no-deal Brexit », nous utiliserons notre entité juridique française pour travailler avec nos clients basés dans l’EEA.

Cela ne devrait pas avoir d'impact négatif sur notre service et nous travaillons d'arrache-pied pour nous assurer que cela provoque le moins de perturbations possibles pour nos clients, leurs clients ainsi que nos partenaires.

À la suite de Brexit, nous devrons peut-être modifier certaines parties de nos contrats, comme clarifier de quelle entité de GoCardless voous recevez nos services. Le cas échéant, nous contacterons nos clients concernés à l'avance.

Qu'est-ce que cela signifie pour le prélèvement SEPA via GoCardless ?

GoCardless permet à ses clients d'encaisser des paiements dans l'espace SEPA (Espace unique de paiement en euros) via le prélèvement SEPA.

Pendant la période de transition, le Royaume-Uni devrait conserver son accès à SEPA, c'est pourquoi nous n'envisageons pas d'effectuer de changements au niveau de la gestion des paiements SEPA.

L’espace SEPA comprend également des pays et territoires qui ne sont pas dans l’Europe. Dans l’hypothèse peu probable que le Royaume-Uni ne conserve pas son accès à SEPA, nous prenons actuellement des mesures pour continuer la gestion des paiements SEPA. Pour cela, nous envisageons de travailler directement avec des banques ayant accès à SEPA.

Nos engagements envers l’Europe et au-delà

Comme l'a déclaré notre CEO, Hiroki Takeuchi, en 2016, le Brexit n'a rien changé à notre stratégie, il l'a accélérée.

Notre ambition est toujours de créer un réseau mondial pour les paiements de banque à banque afin que les entreprises, partout dans le monde, puissent encaisser des paiements de n'importe où dans le monde et dans n'importe quelle devise.

En 2018, nous avons ouvert de nouveaux bureaux à Paris et à Melbourne, avons commencé à travailler avec les systèmes de prélèvement automatique du Danemark, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, et renforcé notre partenariat avec le logiciel Xero au niveau international.

Des entreprises dans plus de 30 pays, dont le Canada et la Nouvelle-Zélande, peuvent désormais accéder au prélèvement automatique avec GoCardless, grâce à l'un de nos 6 systèmes de prélèvement automatique (couvrant 28 pays).

Les équipes GoCardless comptent plus de 35 nationalités différentes et nous en sommes fiers. Quelle que soit la finalité du Brexit, nous continuerons à travailler avec une équipe diversifiée et internationale pour mener à bien notre mission.

Comment GoCardless se prépare-t-elle pour faire face au Brexit ?
Lisez nos FAQs