Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comprendre les normes comptables de l’IFRS

Le domaine de la comptabilité comporte des normes, elles peuvent varier selon les pays et entraîner des problèmes pour les entreprises implantées à l’international. Ainsi, il existe des normes internationales concernant la présentation des données d’ordres comptables à l’échelle internationale. 

Les normes IFRS visent à faciliter les échanges internationaux entre les entreprises et instaurent un cadre commun à l’échelle internationale. IFRS est l’abréviation en anglais de « International Financial Reporting Standards ». 

Intérêts des normes IFRS

Les normes IFRS permettent d’éviter d’avoir recours à des spécialistes de la comptabilité, lorsqu’une entreprise est implantée à l’international et doit accéder au système comptable d’un autre pays. Ces normes comptables ont été mises en place en 2005, afin de compléter les normes IAS qui ont été élaborées en 1973.

L’intérêt de ces normes comptables vise à harmoniser la présentation des données financières et comptables des entreprises. Elles s’appliquent aux entreprises qui sont éligibles à ces normes. 

Les normes IFRS permettent d’optimiser la comparaison des données financières des entreprises qui sont implantées dans différents pays. 

Ce type de norme est particulièrement utile pour les investisseurs, créanciers qui souhaitent comprendre la situation d’une entreprise à l’étranger.  

Les normes IFRS permettent en outre de faciliter la circulation des capitaux et la concurrence entre pays et instaurer la confiance dans les relations financières. En effet, l’initiative est née de différents scandales financiers au début des années 2000, comme celui d’Enron.

Quelles sont les entreprises concernées par les normes IFRS ? 

Ce type de norme s’adresse particulièrement pour les grandes entreprises. Les petites et moyennes entreprises n’ont aucunement l’obligation d’établir les normes IFRS.

Toutefois, il est vivement conseillé aux PME de présenter des données financières dans le cadre des normes IFRS. Notamment celles dont leur activité est tournée à l'international.

Une réglementation européenne stipule que les entreprises cotées au sein d’un État membre, doivent publier les comptes consolidés sous forme de normes IFRS. Cette obligation s’applique également pour les entreprises qui ont des titres cotés, autres que des actions.

Les principes qui s’appliquent aux normes IFRS 

Plusieurs principes s’appliquent à ces normes comptables, comme le principe de neutralité, de prudence, la primauté de la substance sur la forme ...Par ailleurs, ces normes comptables doivent s’adapter à la vision de l’investisseur, donner une place importante à l’interprétation et doit valoriser dans sa juste valeur les actifs et les passifs.La présentation des différentes données comptables doit être pertinente et intelligible. Ces normes énoncent des principes plutôt que des règles et permettent de donner une certaine flexibilité aux entreprises dans la présentation des données comptables.

Les nouvelles normes qui seront applicables entre 2019 et 2023

La norme IAS 39 est remplacée par la norme IFRS 9 : la norme IFRS 9 qui s’applique à l’échelle de l’Union européenne depuis le 1 er janvier 2018, remplace désormais la norme IAS 39. Cette norme change la manière dont les actifs, passifs et les instruments financiers  sont comptabilisés. Que ce soit au niveau du classement, de la valorisation ou de la décomptabilisation.

La norme IFRS 15 : cette norme est applicable depuis le 1er janvier 2018. Elle couvre les produits des activités ordinaires issus des contrats avec des clients, en vue d’améliorer l’information concernant le chiffre d’affaires. Remplacement de la norme IFRS 4 par la norme IFRS 17 : cette norme, qui a été publiée le 18 mai 2017, remplace la norme provisoire IFRS 4 mise en œuvre en 2004. Cette norme s’applique notamment sur les sociétés d’assurances.La norme IFRS 16 : il s’agit d’une norme comptable qui s’applique sur les contrats de location depuis le 1er janvier 2019. Elle émet l’obligation aux entreprises d’étudier les contrats signés afin de s’assurer qu’il n’y a pas une « composante location ».

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus