Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Quelle est la différence entre le résultat comptable et le flux de trésorerie ?

La différence entre le résultat comptable et le flux de trésorerie : qu’est-ce que le résultat comptable ?

Le résultat comptable est la somme d’argent qu’une entreprise a gagné ou perdu à la fin de son exercice comptable, une période donnée qui correspond généralement à 12 mois (et que la majorité des entreprises calquent sur l’année calendaire).

Dans le détail, il correspond au chiffre d’affaires de l’exercice (abrégé C.A.), c’est-à-dire le total des sommes encaissées, auquel sont soustraites toutes les dépenses générées par l’activité durant la même période (les charges).

Ce calcul peut être exprimé sous la forme suivante :

résultat comptable = chiffre d’affaires – charges

Veuillez noter qu’il est toujours calculé hors taxes et qu'il est parfois exprimé sous la forme : produits d'exploitation – charges d’exploitation (puisque l’exercice est également appelé « cycle d’exploitation »).

Le résultat de cette opération est positif lorsque le chiffre d’affaires est supérieur aux charges (l’entreprise dégage ou réalise un bénéfice) ou négatif lorsque le chiffre d’affaires est inférieur aux charges (l’entreprise présente un déficit).

La différence entre le résultat comptable et le flux de trésorerie : qu’est-ce que le flux de trésorerie ?

Le flux de trésorerie est l’ensemble des mouvements de liquidités d’une entreprise durant une période donnée. Comme pour le résultat comptable, celle-ci est généralement de 12 mois, durée habituelle d’un exercice mais elle peut être aussi de 3 mois ou même d’un mois, pour des évaluations trimestrielles ou mensuelles.

Le flux de trésorerie comprend toutes les opérations de caisse, notamment les retraits et les dépôts d’espèces, les dépôts ou les émissions de chèques ainsi que les autorisations de prélèvements données ou reçues. En d’autres termes, il représente les flux de liquidités qui entrent ou sortent des caisses de l’entreprise pour son activité. C’est pourquoi il est souvent présenté comme la différence entre les encaissements (l’argent qui entre dans les caisses de l’entreprise) et les décaissements (l’argent qui en sort).

Il existe deux manières de calculer le flux de trésorerie. La plus simple est la méthode directe qui consiste à soustraire les décaissements des encaissements. La méthode indirecte est plus complexe mais plus précise car elle tient compte des charges à payer, en caisse ou hors caisse, ce qui permet d’obtenir une meilleure estimation du bénéfice.

Quoi qu’il en soit, les flux de trésorerie résultant d’une soustraction, ils peuvent être positifs ou négatifs, exactement comme le résultat comptable. Il est ainsi question de bénéfice lorsqu’il est positif, ce qui permet le versement de dividendes ou la réalisation d’investissements, et de déficit lorsqu’il est négatif.

Quelle est la différence entre le résultat comptable et le flux de trésorerie ?

La principale différence entre le résultat comptable et le flux de trésorerie est que ce dernier ne comprend pas les amortissements ou les provisions, c’est-à-dire les opérations hors caisse, par opposition à celles qui apparaissent sur les relevés d’opérations bancaires de l’entreprise (et dont nous parlions dans les paragraphes précédents).

Le flux de trésorerie représente ainsi les gains réels de l’entreprise mais aussi les dépenses nécessaires à son fonctionnement. Il est utile car il permet de suivre les encaissements par rapport à la facturation, d’évaluer le chiffre d’affaires réel, mais aussi de calculer le fonds de roulement, la somme d’argent dont l’entreprise a besoin pour exercice son activité. Bref, il est un indicateur utilisé pour évaluer la solidité financière d’une société.

En résumé, il est possible de dire que le flux de trésorerie est compris dans le résultat comptable. Si le résultat comptable permet d’obtenir une image plus globale des résultats d’une entreprise, avec la différence entre les créances et les dettes (ou l’actif et le passif), le flux de trésorerie est tout de même utile pour analyser son fonctionnement au quotidien, évaluer les liquidités disponibles, comme la réalité des entrées et des sorties d’argent.

Découvrer comment optimisez votre trésorerie

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).