Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Intérêts et Principes de l’Arbitrage dans la finance

On désigne l’arbitrage comme des opérations visant à obtenir un gain, il s’agit d’une pratique très courante dans le domaine de la finance et du trading. L’arbitrage consiste à obtenir un actif et vendre de manière simultanée un autre type d’actif.

Le but final étant d’obtenir un gain et de réduire au maximum les pertes par la vente immédiate de l’actif suite à son achat à un moment donné. Il s’agira pour obtenir ce profit, de vendre l’actif sur un autre marché, sous une autre forme ou par le biais d’un instrument financier.

Définition de l’arbitrage

On définit l’arbitrage comme plusieurs opérations d’ordres financières dans le but final est de dégager un profit et de limiter au maximum les risques de pertes.

Cette opération d’ordre financière se base sur les différences de prix des actifs entre les différents marchés, ce type d’opération financière s’effectue également par rapport à la différence du prix du même actif sur différents marchés financiers.

Ce type d’opérations financières implique que les prix des différents actifs seront ramenés au même niveau tout en injectant des liquidités de manière régulière les marchés.

En effet, l’arbitrage a tendance à égaliser les prix sur les marchés, car il entraînera la spéculation, lorsque les opérateurs constateront une différence de prix sur plusieurs marchés. Ainsi, le prix des actifs augmentera et baissera respectivement sur les différents marchés. 

Quels sont les différents types d’arbitrages ?

On distingue plusieurs types d’arbitrages :

  • L’arbitrage de place à place : ce type d’opération permet de comparer la valeur d’un actif sur plusieurs marchés afin de pouvoir effectuer une transaction rentable.

  • L’arbitrage comptant-terme : il s’agit d’un type d’opération qui consiste à acheter un actif afin de pouvoir le revendre lors de son échéance.

  • L’arbitrage sur titres : il s’agit de revendre des titres afin de pouvoir les remplacer par des titres plus rentables.

  • L’arbitrage en reports : cette opération a pour but de permettre au détenteur de valeurs mobilières, d’effectuer des placements financiers à un taux avantageux, avec le montant qui a été emprunté par le biais des valeurs mobilières.

Quelle est l’utilité de l’arbitrage ?

Ce type d’opération vise à réaliser des transactions de manière simultanée afin de ramener à un niveau quasiment nul le risque global et de dégager des gains sur chaque opération.L’arbitragiste s’appuiera sur les défauts du marché en achetant moins cher et en vendant plus cher deux actifs sur deux marchés différents.Prenons un exemple concret : un arbitragiste à trouvé une action Barclays cotée à la Bourse de Paris moins chère que la Bourse de Londres. Il réalisera une opération d’arbitrage, avec l’achat de titres Barclays à la bourse de Paris pour les revendre à la bourse de Londres.Cette opération permet au spéculateur de ne prendre aucun risque, avec la possibilité d’obtenir un profit sans avoir à investir la moindre somme. Par ailleurs, ce type d’opération permet de rendre les marchés plus fluides et efficients, et corriger les différences de prix d’un marché à l’autre.

Les différents types de risque liés à l’arbitrage 

On dénombre plusieurs types de risques liés aux opérations d’arbitrage comme l’Arbitrage véritable et l’Arbitrage risqué.L’Arbitrage véritable : il correspond à l’arbitrage dans son état initial, il s’agit d’obtenir un gain par rapport aux défauts des marchés. Cela consistera à acheter deux actifs au même prix et de procéder à un échange à des prix différents. Cependant, ce type d’arbitrage est de moins en moins fréquent en raison de l’évolution technologique.L’arbitrage risqué : ce type d’arbitrage consiste à acheter un actif dont le cours peut évoluer très rapidement. Prenons par exemple, une entreprise qui souhaite se faire racheter et l’arbitragiste vérifie la solvabilité , afin d’acheter les actions et anticipe une augmentation rapide. Cette opération est beaucoup risquée, car l’évolution de l’actif n’est pas forcément en mesure de se produire.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 16-18 rue de Londres, 75009 Paris

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).