Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Ouvrir un compte professionnel à l’étranger

Rédigé par

Dernière modificationjanv. 20222 min lues

Lorsqu’on propose des transactions à l’étranger, il sera particulièrement utile pour un entrepreneur d’ouvrir un compte bancaire professionnel à l'étranger. Il peut être difficile de disposer d’un compte bancaire professionnel à l’étranger pour un entrepreneur, en raison des procédures, documents justificatifs à fournir et autres barrières qui peuvent varier d’un pays à l’autre.

Cependant, cela n’est pas insurmontable, il est important de connaître les démarches à accomplir, il est désormais possible de disposer d’un compte bancaire professionnel à l’étranger. Toutefois, si l’ouverture d’un compte à l’étranger s’avère nécessaire, il est essentiel de connaître la réglementation en vigueur pour pouvoir débuter les procédures dans les meilleures conditions.

Est-ce qu’un entrepreneur peut ouvrir un compte bancaire professionnel à l’étranger ?

Tout entrepreneur a la possibilité d’ouvrir un compte bancaire professionnel à l’étranger. Il est possible ainsi d’ouvrir autant de comptes qu’il le souhaite. L’entreprise a seulement l’obligation d’effectuer une déclaration auprès de l’administration fiscale, de tous les comptes bancaires professionnels ouverts à l’étranger. 

IL y aura des démarches spécifiques à accomplir avec des règles qui peuvent changer d’un pays à l’autre. Il peut parfois être difficile d’avoir un compte bancaire professionnel à l’étranger, avec la nécessité de justifier la nature de l’activité professionnel tournée vers l’étranger pour pouvoir faire aboutir les démarches d’ouverture. 

Il peut y avoir des restrictions concernant l’activité de l’entrepreneur, ce qui veut dire que l’établissement bancaire du pays auquel l’entrepreneur souhaite ouvrir un compte, peut par exemple restreindre certaines activités professionnelles, en raison de la législation en vigueur. Ainsi, il est essentiel au préalable de prendre en compte la législation locale.

Pourquoi ouvrir un compte professionnel à l’étranger ?

Plusieurs raisons peuvent justifier l’ouverture d’un compte professionnel à l’étranger, comme la nécessité pour une entreprise de proposer des produits et des services hors de la France. Ouvrir un compte à l’étranger peut également être particulièrement utile pour payer des fournisseurs et des prestataires ou payer des salariés hors du territoire français.

Comment choisir un compte bancaire professionnel à l'étranger ?

Tout dépend de la législation en vigueur du pays auquel l’entrepreneur désire ouvrir un compte bancaire professionnel. Il est également important de vérifier la convention de compte, ainsi que la tarification de l’établissement bancaire. L’entrepreneur devra également prendre connaissance de la documentation nécessaire pour pouvoir procéder à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel dans le pays en vigueur.

Tout entrepreneur devra également vérifier plusieurs paramètres comme le système bancaire en vigueur, les démarches à accomplir, les systèmes de paiement disponibles (virement SEPA, instantanés, prélèvement automatique…). Il sera également important de vérifier si l’établissement bancaire accepte les chèques. Il est notamment important de choisir un logiciel de comptabilité comme celui de l’entreprise Sage, qui permet de différencier les opérations bancaires sur le compte professionnel français et le compte ouvert à l’étranger.

Quels sont les documents à fournir pour ouvrir un compte professionnel à l’étranger ?

Les documents à fournir varient d’un pays à l’autre, cependant, il sera demandé certains documents quel que soit le pays, où l’entrepreneur souhaite ouvrir un compte professionnel. Il sera notamment important de fournir un justificatif de l’activité de l’entreprise, ainsi que prouver la solvabilité de l’entreprise et d’autres documents comme un relevé d’identité bancaire.

Les documents à fournir à l’encontre d’un établissement bancaire au sein de l’Union européenne, sont généralement identiques, comme une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile ou de non-résident, les statuts de l’entreprise ou un certificat d’immatriculation (comme un Kbis). Concernant un établissement bancaire en dehors de l’Union européenne, il sera généralement demandé de fournir des documents supplémentaires.

D’autres documents seront également demandés pour une ouverture de compte hors Europe, comme un extrait d’acte de naissance, un relevé d’identité bancaire et une déclaration fiscale.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider vos paiements ad hoc ou récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus