Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Les moyens de paiement à l’international

Dernière modificationjanv. 20223 min lues

Lorsqu’une entreprise exporte des biens à l’étranger ou achète des matières premières, des machines ou des biens, il est essentiel de connaître les différents moyens de paiement à l’international. Ainsi, il faudra étudier de manière scrupuleuse les différents moyens pour régler une transaction à l’international et choisir la technique de paiement international qui permettra d’assurer une rapidité, une simplicité et sécurité à toute épreuve du paiement.

Ainsi, on distingue différents moyens de paiement qu’ils soient conventionnels ou non conventionnels, mais qui seront utiles pour la bonne marche de l’entreprise, et une gestion optimale de la trésorerie. Voici un aperçu non-exhaustif des moyens de paiement à l’international les plus utilisés par les entreprises.

Le virement comme moyen de paiement à l’international

Les entreprises qui utilisent différentes techniques de paiement à l’international ont généralement recours à ces moyens : 

Les virements SEPA : les virements SEPA sont émis entre deux entreprises au sein de l’Union européenne et des pays qui participent au sein du système SEPA. Le système SEPA est un espace dont les paiements sont libellés en euros.

Le virement bancaire à l’international : on parle de virement bancaire international pour des virements effectués entre un compte bancaire professionnel et un compte qui se situe dans un pays hors SEPA. Ce qui veut dire que le virement à l’international utilise le système SWIFT, qui est un réseau international.

Il est possible de répertorier, classer et optimiser ses différentes opérations bancaires liées aux virements bancaires, avec un logiciel de comptabilité comme celui de l’entreprise Sage.

Les effets de commerce comme moyen de paiement à l’international

Les entreprises disposent des effets de commerce qui sont comparables à une lettre de change ou un billet à ordre. Il s’agit d’un ordre qui est donné par un créancier à l’encontre d’un débiteur. Cet ordre de paiement est effectué par écrit ou via un tiers. Il s’agira ainsi d’effectuer un paiement à terme à l’encontre d’un bénéficiaire et nécessite trois parties pour exécuter le paiement via un effet de commerce : le tireur, le tiré et débiteur.

Le chèque international 

Le chèque peut constituer un moyen de paiement pour les entreprises à l’international. Le chèque international est un moyen de paiement utilisé par les entrepreneurs et est émis par l’acheteur dans sa devise locale ou dans une autre devise. Tout entrepreneur doit contacter sa banque pour pouvoir prendre connaissance des modalités d’exécution du chèque international. 

On dénombre également le chèque de banque internationale qui permet de régler des achats et de sécuriser les paiements à l’international, ainsi que le chèque de banque « swift to cheque ». Le « swift to cheque » permet de donner un mandat à un établissement bancaire où se situe le vendeur.

Le crédit documentaire et la remise documentaire

Crédit documentaire : le crédit documentaire se nomme également « lettre de crédit » qui est particulièrement populaire dans l’import-export. Il permet en outre d’apporter une sécurisation maximale de la transaction à l’internationale. Cette méthode de paiement prend la forme d’un engagement sous forme écrit par l’établissement bancaire, qui sera demandé par l’acheteur. Le crédit documentaire consistera à régler une somme dans un délai prédéfini à l’avance.

Remise documentaire : contrairement au crédit documentaire qui doit être actionné par l’acheteur, la remise documentaire est une technique de paiement qui est le total opposé. Il s’agira du vendeur qui devra remettre à l’encontre de son établissement bancaire, des documents qui prouveront l’envoi des marchandises vis-à-vis de l’acheteur, afin de pouvoir libérer les fonds. Il existe ainsi, des remises documentaires contre paiement (paiement sans délai) et contre acceptation (paiement avec un délai ou des échéances de paiement).

Concernant la remise documentaire les parties prenantes impliquent un donneur d’ordre (vendeur),  une « banque remettante » (l’établissement bancaire du vendeur), le destinataire (l’acheteur) et la banque présentatrice (banque de l’acheteur). Il s’agira de l’opposé concernant le crédit documentaire.

La solution en ligne de GoCardless pour les paiements récurrents

À côté de ses différents moyens de paiement à l'international, la solution de paiement en ligne GoCardless sera idéale pour pouvoir collecter les paiements internationaux de manière optimale. La gestion des paiements récurrents à l'international peut être complexe et stressante pour tout entrepreneur. En effet, effectuer du commerce à l'international peut être fastidieux sans solution de paiement fiable. Ainsi, GoCardless permet le prélèvement de paiements récurrents à l'encontre de clients sur leur compte bancaire. Les sommes prélevées seront versées sur le compte professionnel sans avoir à effectuer une conversion de devises. Tout cela de manière transparente, à travers une estimation des frais de transaction et du taux de change estimé. La somme finale qui sera versée sur le compte sera indiquée de manière claire par GoCardless. La gestion des paiements récurrents est effectuée dans plus de 30 pays à partir d'un seul compte bancaire.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider vos paiements ad hoc ou récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus