Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comment fonctionne un SaaS, le logiciel en tant que service ?

SaaS est le sigle anglais désignant un Logiciel en tant que Service, ou Software as a Service. Il s’agit d’un modèle d’exploitation commerciale qui permet à un client d’utiliser un logiciel qui n’est pas directement installé sur son ordinateur. En d’autres termes, l’usager a accès aux services d’un logiciel stocké et géré par une compagnie tierce sur un serveur distant.

Comment fonctionne le SaaS ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Découvrez ici quelques conseils pratiques pour en savoir plus sur le logiciel en tant que service.

Comment fonctionne un SaaS, le logiciel en tant que service ?

Le SaaS est un terme crée en 2001, et qui est venu remplacer le terme ASP (Application Service Provider). Il définit l’ensemble des moyens et services permettant aux entreprises de pouvoir complètement externaliser une partie de leur besoin informatique, comme la messagerie, la gestion de projet, les systèmes de gestion de contenu, les services clients, les archives…

Il faut bien différencier cloud computing et SaaS. Même s’ils sont basés sur le même fonctionnement, c’est à dire une externalisation des données, ces deux systèmes n’ont pas le même objectif. Le cloud computing (informatique dans les nuages) permet à l’entreprise de bénéficier d’un système informatique complet dématérialisé pour utiliser des applications. En mutualisant les ressources, ce système permet d’avoir des capacités de stockage et de bande passante illimitées.

Le SaaS, quant à lui, est l’accès, via un abonnement (parfois gratuit), à une application spécifique stockée non sur l’ordinateur de l’utilisateur, mais sur un serveur distant. 

Le fournisseur offre à ses clients un accès réseau à une copie d’une application spécifiquement créée pour la distribution en tant que Software as a Service. Le code source de l’application est identique pour tous les clients. Lorsque de nouvelles fonctionnalités sont déployées, tous les clients peuvent en profiter instantanément.

En fonction des abonnements et du niveau de service, les données des clients peuvent être stockées soit localement, soit sur le Cloud, soit les deux à la fois. 

Quels sont les avantages du SaaS ?

L’un des principaux avantages du logiciel en tant que service est bien évidemment financier. En effet, les services proposés en SaaS ne demandant aucune installation ni stockage local, les coûts d’investissement sont indubitablement réduits, autant que les coûts d’entretien, par conséquent inexistants. À la place, un abonnement à payer en fonction, en général, du nombre d’employés (qui utilisent le service) prend en compte les licences, l’infrastructure, ainsi que sa maintenance.

Les coûts d’accès à un service SaaS sont bien moindres que ceux d’acquisition d’une licence classique, et ils sont déductibles des recettes immédiatement en tant que coût de fonctionnement au lieu d’être, en tant qu’investissement, amortissables seulement sur plusieurs années. Cela amène à une meilleure visibilité et à une réduction des fonds immobilisés.

Un autre avantage vient du fait que les mises à jour sont comprises avec le service SaaS, ce qui signifie que vous avez accès à la version la plus récente, et la plus performante du logiciel que vous utilisez, et ceci sans avoir à faire de mise à jour de votre côté. Cela représente un gain de temps très important, et par conséquent une économie de temps et d’argent.

Les temps de déploiement et d’implémentation sont réduits également, puisque les logiciels SaaS sont prêts à l’emploi. Certains professionnels conseillent d’ailleurs de s’adapter à la solution SaaS plus que d’utiliser un système que l’on vous vendrait comme adaptable. En général, ces derniers sont beaucoup moins performants et il serait vraiment préférable de procéder à de petits ajustements de votre côté, pour vraiment tirer parti au mieux d’une solution complète, et donc performante en elle-même.

Enfin, la consommation énergétique, électrique notamment, se voit drastiquement réduite puisque vous n’avez pas d’énormes serveurs à faire tourner dans vos locaux. La mutualisation des infrastructures réduit donc votre consommation, puisque qu’il vous suffit de posséder un simple ordinateur ayant un accès à internet.

Les inconvénients du logiciel en tant que service (SaaS) ?

Le principal problème de la solution SaaS, c’est bien évidemment la sécurité. Les fournisseurs de ce type de service s’assurent bien sûr de protéger vos données à tout prix, mais le fait est que si vous possédez des informations sensibles sur vos clients, elles sont forcément plus vulnérables, puisque vous multipliez les possibilités de fuite.

Certains fournisseurs possèdent donc des certifications de sécurité car, en fonction des pays, ils doivent répondre à certaines exigences pour manipuler certaines données, bancaires notamment.

Comme les collaborateurs pourront accéder aux services du logiciel de manière nomade (à distance), il est important d’installer dans l’entreprise des modèles et des processus permettant à chacun de se connecter en toute sécurité.

Un autre inconvénient à prendre en compte est bien sûr la dépendance à un fournisseur tiers. En cas de panne, de problème, ou de réclamation, vous faites confiance à une entreprise dont vous êtes le client.

Il faut aussi prévoir l’évolution future de votre entreprise et si elle compatible avec ce fournisseur. Il faut savoir que certaines applications ne fonctionneront pas ensemble par exemple. Si vous devez effectuer une migration complète car vous changez de fournisseur, il est facile d’imaginer les complications engendrées.

La dépendance est également forte par rapport au fournisseur d’accès internet, car une ligne coupée équivaut à un arrêt total des activités.

En fonction des besoins de votre entreprise, la solution SaaS est peut-être faite pour vous. Il faut bien prendre en compte les coûts, le fonctionnement et la sécurité. C’est une solution qui simplifie beaucoup de processus mais qui peut créer une dépendance forte à un service tiers. Tout dépend donc de votre activité. Comme toujours, entourez-vous si possible de professionnels pour vous aider dans votre choix.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).