Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comment calculer le prix de vente d'une entreprise

Que vous souhaitiez racheter une entreprise en vente, vendre votre propre entreprise ou simplement connaître sa valeur, il peut être utile de calculer le prix de votre entreprise. Pour cela, différentes méthodes existent. Et puisqu’il est difficile de déterminer quelle est la meilleure, il est généralement conseillé d’en utiliser plusieurs afin d’obtenir une fourchette de prix.

Calculer le prix de vente d'une entreprise par comparaison

La méthode la plus simple consiste à évaluer le prix d’une entreprise en observant les prix de ses concurrents directs. Pour que la comparaison soit possible, il faut, dans l’idéal, que le concurrent soit du même secteur d’activité, de la même taille et situé à proximité ou dans un emplacement semblable. Cette méthode comparative fonctionne très bien pour les artisans, les commerçants ou encore les bars et les restaurants. Bien entendu, plus vous trouverez d’entreprises semblables, plus votre évaluation sera précise.

Calculer le prix de vente d'une entreprise en fonction de son patrimoine

Il est également possible d’évaluer le prix de vente d’une entreprise de manière comptable, en fonction de la valeur de son patrimoine actif. Pour cela, il faut calculer le total des actifs de l’entreprise (immobiliers et circulants) puis soustraire les dettes et ajuster le résultat pour obtenir l’actif net comptable corrigé (ANCC). Si cette méthode d’évaluation est très précise, elle a l’inconvénient de ne considérer que le passé : elle ne tient pas compte du potentiel de développement d’une entreprise. Elle n’est d’ailleurs pas adaptée aux entreprises récentes, qui ne disposent pas de suffisamment d’éléments.

Calculer le prix de vente d'une entreprise en fonction des flux de trésorerie

L’objection précédente est la raison pour laquelle la méthode dite DCF a été mise au point. Destinée aux entreprises plutôt récentes, elle permet de déterminer leur valeur en évaluant leurs flux de trésorerie sur les 5 ou 10 prochaines années. Il faut ainsi évaluer le résultat d’exploitation possible mais aussi toutes les charges, comme les impôts, les investissements ou encore le besoin en fonds de roulement. Tournée vers le futur, cette méthode repose sur la justesse des hypothèses faites et ne tient pas compte d’éléments extérieurs qui pourraient survenir et perturber son activité (crise économique, émergence d’un concurrent, évolution technologique…). Elle est plutôt adaptée pour les start-ups qui présentent un potentiel intéressant ou pour les entreprises de secteurs en pleine croissance. Il est toutefois possible de la moduler en réalisant plusieurs hypothèses, haute ou basse.

Calculer le prix de vente d'une entreprise en fonction de son rendement

Les investisseurs (dans le cadre du capital-investissement) ou les acheteurs potentiels utilisent une méthode proche de la précédente afin d’évaluer de possibles retours sur investissement. À la différence de la méthode DCF, celle-ci est rarement effectuée sur des périodes de plus de 5 ans et elle prend en compte les bénéfices prévisionnels ainsi que les risques potentiels.

Comment estimer au mieux le prix d'une entreprise ?

Une fois que vous aurez réussi à déterminer une fourchette de prix pour l’achat ou la vente d’une entreprise, vous pouvez réévaluer celle-ci, à la hausse ou à la baisse, en fonction des critères suivants :

-       le secteur d’activité et le marché : le contexte économique, national et international, influe sur la valeur d’une entreprise,

-       l’emplacement : il compte dans l’évaluation d’une entreprise, surtout pour les commerces et les activités de restauration (des travaux prévus peuvent ainsi faire augmenter ou, au contraire, diminuer sa fréquentation),

-       la clientèle,

-       le personnel,

-       les infrastructures et le matériel

Ces facteurs peuvent faire la différence entre des entreprises comparables et expliquer pourquoi il est plus intéressant d’acheter telle entreprise en vente plutôt qu’une autre. Une telle étude, proche de l’étude de marché, peut être réalisé par des professionnels et vous fournir des arguments en faveur de l’achat ou de la vente d’une entreprise.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).