Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Payer ses factures en devises étrangères

Dernière modificationavr. 20222 min lues

Un entrepreneur qui effectue des transactions à l’étranger devra payer sa facture en devise étrangère. Maintenant, grâce à Internet, il est très facile de payer une facture en devises étrangères pour une entreprise qui doit payer un fournisseur à l’étranger. Il existe de nombreux moyens comme par exemple le virement bancaire, le chèque ou le prélèvement bancaire. On dénombre par ailleurs plusieurs moyens de paiement alternatifs pour les professionnels, à l’instar des solutions comme le crédit documentaire ou l’effet de commerce.

Cependant, il est essentiel de connaître les meilleures solutions pour payer une facture en devise étrangère. En effet, vous pouvez faire face à des frais excessifs et à des procédures longues et fastidieuses. Toutefois, les solutions qui s’offrent aux entrepreneurs sont multiples et on dénombre différents moyens pour pouvoir payer ses factures en devises étrangères.

Payer sa facture en euro ou en devises étrangères ?

Le premier moyen que l’entrepreneur peut envisager est d’utiliser le compte bancaire professionnel. Ainsi, lorsqu’un entrepreneur effectue le paiement d’une facture en devises étrangères auprès de son fournisseur à l’étranger, ce dernier devra la plupart faire la conversion de la somme dans sa devise locale.

En effet, lorsque le partenaire commercial aura envoyé la facture en devise étrangère, si l’entreprise s'effectue en euro, il transférera les frais de change à l’encontre de son fournisseur. Ainsi, l’entreprise partenaire située à l’étranger aura tendance à facturer des frais supplémentaires pour absorber ces frais et risques de change. Ainsi, il est préférable pour une entreprise de payer ses factures en devises étrangères pour éviter ces désagréments.

Les avantages de payer les factures en devises étrangères 

Ainsi, pour éviter que les partenaires commerciaux puissent se protéger du risque de change, il est essentiel d’éviter d’utiliser l’euro comme devise de référence. En effet, payer la facture en euro peut entraîner une augmentation de la facture globale du fournisseur et impacter de manière négative la trésorerie de l’entreprise.

Ainsi, payer ses factures en devises étrangères permet de réduire de manière significative le montant total des différentes factures. Cela engendre une relation de confiance avec les fournisseurs et permet d’exécuter plus rapidement le processus de paiement. Il est à noter que payer ses factures en devises étrangères assure une sécurisation des marges commerciales.

La procédure à suivre pour payer ses factures en devises étrangères

Effectuer le règlement des factures à l’international nécessite de suivre plusieurs étapes. L’entreprise débitrice doit recevoir la facture de son fournisseur dans sa devise locale. L’entreprise devra par la suite choisir le moyen de paiement pour régler la facture en devise étrangère (virement, chèque, crédit documentaire, effet de commerce…).

Il est primordial de devoir négocier le taux de change avec le fournisseur. Il s’agira du taux de référence qui assurera la parité entre l’euro et la devise étrangère afin d’effectuer le règlement de la facture. Le taux doit être mentionné sur la facture.

Par rapport à la comptabilisation de la facture en devise étrangère, il faudra intégrer la facture en euros. Le taux de conversion pourra être égal ou non au taux de change qui avait été utilisé pour le règlement du montant de la facture. Il sera en outre possible de procéder à la comptabilisation de la facture sur un logiciel de gestion comme celui de l’entreprise Sage.

Les moyens de paiement disponibles

L’entrepreneur peut utiliser différents moyens de paiement pour payer ses factures en devises étrangères :

  • Virement bancaire international : ce type de virement est généralement le plus rapide et le moins coûteux. Toutefois, le virement bancaire international est à la charge du payeur.

  • Le chèque : l’entreprise débitrice devra envoyer le chèque à l’encontre du fournisseur afin d’encaisser le paiement. Le fournisseur devra en outre se rapprocher de son établissement bancaire pour le créditer sur son compte professionnel. Toutefois, les réglementations changent selon les pays vis-à-vis du paiement par chèque.

  • L’effet de commerce : l’effet de commerce peut prendre la forme d’une lettre de change (document écrit émis par l’exportateur qui va donner l’ordre à son client de payer le montant à une date donnée.). On dénombre également le billet à ordre dont l’écrit est émis par l’entreprise débitrice.

  • Prélèvement bancaire : le débiteur doit donner son accord préalable pour l’encaissement des sommes dues. Le prélèvement est effectué de manière automatique et on dénombre deux types de prélèvements : prélèvement Core et prélèvement B2B (SDD B2B). Une entreprise comme GoCardless propose ce moyen de paiement à destination des entreprises.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider vos paiements ad hoc ou récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus