Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Le Forex, ses opportunités et ses dangers

Le Forex (FX ou Foreign Exchange Market) est un marché international de gré à gré (OTC), où on échange la devise d'un pays contre celle d'un autre pays. Grâce au Forex, particuliers, entreprises et banques centrales peuvent convertir des fonds d’une devise à une autre. Le terme « Forex » fait donc référence au marché de change des devises.

De même que les particuliers doivent changer leur monnaie pour voyager, les entreprises ont besoin du Forex pour réaliser des opérations internationales.

Contrairement au fonctionnement des bourses et actions, sur le marché Forex, les devises s'échangent de gré à gré, sans intervention d’une entité centrale. Il n’existe pas de bourse des devises, et on a donc affaire à un marché décentralisé.

L’intérêt de ce marché, c’est qu’il aide les entreprises ayant besoin de devises à réaliser leurs opérations commerciales internationales, tout comme il aide les particuliers devant changer leur monnaie avant un voyage.

Le Forex, ou marché des devises, ou encore marché des changes, est le plus grand marché financier décentralisé au monde. Il s’agit du seul marché au monde ouvert 24 heures sur 24 pendant la semaine.

Chaque jour, 6600 milliards de dollars s’y échangent dans le monde. Attention cependant, car si les transactions sur ce marché peuvent offrir des profits intéressants, le risque de perte peut être important.

Comment le « trading Forex » fonctionne-t-il ?

Le système se base sur des « paires ». Vous pouvez par exemple, dans le cas de la paire euro et dollar, ou EURUSD, vendre des dollars pour acheter des euros, ou l’inverse.

La première devise d’une paire est la « devise de base » (dans ce cas, l’euro) alors que la deuxième (le dollar) est la « devise de contrepartie ». La valeur EURUSD exprime donc le montant en dollars que vous pouvez obtenir avec des euros. Si le Forex fonctionne avec ce système de paires, c’est parce que l’achat d’une monnaie implique toujours la vente d’une autre devise. Pour gagner de l’argent, il faut revendre la monnaie achetée une fois que son cours est devenu plus avantageux pour vous.

Dans le trading Forex, les devises les plus échangées sont le dollar américain (88 % des échanges), l’euro, la livre sterling, le yen japonais et le franc suisse, que l’on retrouve dans les paires EURUSD, GBPUSD, USDJPY et USDCHF. D’autres devises sont fréquemment échangées, comme le dollar néo-zélandais, le dollar australien ou le dollar canadien, et l’on trouve également des paires de devises moins fréquentes, dites « paires de devises exotiques », qui correspondent à moins de 10 % des opérations.

Qui « trade » sur le marché du Forex ?

Parmi les principaux investisseurs, on peut citer les banques, les banques centrales, les États, les courtiers, les traders, divers fonds, etc.

Le poids des banques centrales est important, car ce sont elles qui fournissent les différentes monnaies sur le marché, et qui agissent pour réguler le cours de leur devise. 

Les réseaux bancaires ont eux aussi un effet visible sur le marché du Forex.

Comment un particulier peut-il investir dans le Forex ?

Pour investir dans le Forex, le particulier doit passer par un intermédiaire, un courtier spécialisé. Sans lui, son poids est trop faible, et pour échanger des devises, mieux vaut disposer de suffisamment de fonds. Grâce au courtier Forex, le particulier dispose des éléments essentiels pour prendre ses décisions : cotations des devises, graphiques des prix et plateforme pour acheter ou vendre.

Le particulier peut aussi automatiser certaines de ses actions, en programmant par exemple des reventes ou des achats lorsque le cours d’une devise atteint un stade intéressant. Il faut toutefois se montrer prudent dans le choix du courtier, car on a signalé de nombreuses pratiques malhonnêtes sur Internet. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a d’ailleurs publié sur son site une liste noire des courtiers Forex.

Comment prendre les bonnes décisions ?

On se base généralement sur deux types d’analyse : l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

L’analyse fondamentale se réfère à l’analyse des cycles économiques, des événements extérieurs, des pronostics sur des événements à venir et sur leur impact sur les marchés. On prend en compte des facteurs comme le PIB des pays concernés, le taux de chômage, les taux d’intérêt, les risques de guerre ou de crise économique, la situation politique, etc. 

L’analyse technique. On analyse le cycle classique des variations d’un cours, et on en tire des modèles pour réagir au mieux dès que le cours suit le schéma d’un de ces modèles.

Avantages et inconvénients

L’avantage des investissements dans le Forex, c’est la possibilité de réaliser des plus-values élevées dans des délais très courts. Mais il ne faut pas oublier que le risque est élevé, et il vaut mieux n’investir que des sommes que l’on peut réellement se permettre de perdre. On conseille fréquemment de se lancer dans ce trading avec un « compte de démonstration », sans réel investissement, pour faire ses premiers pas. C’est un bon entraînement qui ne mettra pas votre épargne en danger. Ensuite, investissez prudemment en prenant le temps collecter avec soin toutes les informations dont vous aurez besoin.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à simplifier la collecte de paiements récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 16-18 rue de Londres, 75009 Paris

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).