Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Que signifie « Fintech », et que représente cette notion ?

83% des Français ne connaissent pas les Fintech, pourtant ils sont nombreux à les utiliser dans le savoir. (Deloitte - Les Français et les Fintech) 

Fintech. Singulier ou pluriel ? Féminin ou masculin ? Quel est le sens de ce terme ? 

Le terme « Fintech » est l’abréviation du terme anglo-américain « Financial Technology » (technologie financière).

Le terme Fintech désigne donc de nouvelles technologies dont le but est d’améliorer et d’automatiser les services financiers. Par extension, il désigne également des petites entreprises (start-up et PME) qui fournissent ces services financiers grâce à leurs solutions innovantes.

C’est la révolution de l’internet et de la téléphonie mobile qui a permis la naissance et l’essor du mouvement Fintech. Cette évolution se poursuit avec le développement du « cloud computing ». Cela dit, les solutions Fintech existent depuis longtemps, comme le prouve l’exemple du « portefeuille électronique » apparu en 1998 avec Paypal. Toutefois, leur véritable essor est plus récent.

Pour ce qui est de son fonctionnement, la Fintech offre à ses utilisateurs des outils sophistiqués de gestion des données. Les entreprises Fintech à l’origine du développement de ce secteur bousculent au passage les règles habituelles en proposant des services dématérialisés.

Comment ces technologies financières fonctionnent-t-elles ? 

La Fintech est surtout utilisée pour aider les entreprises et les consommateurs à améliorer la gestion de leurs opérations financières, mais également pour agrémenter et faciliter leur vie quotidienne grâce à des logiciels et algorithmes fonctionnant sur les ordinateurs et les smartphones.

Les domaines d’application de ces technologies financières sont très divers : 

  • Paiement mobile

  • Financement participatif (crowdfunding)

  • Crypto-monnaies

  • Banque en ligne

  • Gestion de l’épargne

  • Assurance et crédit

  • Conseil financier en ligne

  • Aide à la décision grâce aux algorithmes…

Les solutions proposées prennent souvent la forme d’applications, qui génèrent un réel changement du rapport entre le public et les institutions financières. Pour les entreprises, la Fintech se distingue également par son important impact économique et social. Elle offre par exemple de nouveaux moyens de financement pour les PME, comme le crowdfunding, et facilite les transferts de fonds, y compris au plan international. Elle peut aussi s'appuyer sur la technologie de stockage et de transmission d’informations appelée Blockchain ou « chaîne de blocs ».

La vague Fintech arrive en France en 2014, bien après le Royaume-Uni, l’Allemagne ou les pays scandinaves. Toutefois, la France compte pourtant un grand nombre de startups Fintech, compte tenu de l’importance de sa population. À la fin de l’année 2013, le gouvernement a créé la French Tech Initiative, à l’origine de nombreux financements, notamment pour les startups qui initient des travaux de recherche et développement.

Les technologies financières comportent-elles des risques ? 

Si le développement des services des Fintech répond aux besoins des consommateurs et des entreprises, il recèle également des risques, notamment en matière de cybercriminalité, d’argent occulte et de stabilité financière.

Il convient bien entendu de se montrer prudent en la matière, mais il est tout à fait possible de s’assurer de la fiabilité et de la sécurité des entreprises et services proposés.

En conclusion, on peut affirmer que les technologies financières présentent de nombreux avantages réels. Les géants de la finance l’ont d’ailleurs compris, et ont commencé à investir et à s'associer avec des compagnies fintech.

L’un des principaux avantages, c’est la réduction importante des coûts, car les technologies financières permettent d'améliorer l'efficacité opérationnelle. Les banques, par exemple, économisent chaque année des sommes énormes grâce aux solutions « regtech » fondées sur les données qui permettent de standardiser les processus régulatoires.

La Fintech permet aussi d'améliorer la prise de décision des entreprises, qui peuvent compter sur l'intelligence artificielle pour tirer des enseignements de leurs données.

Et surtout, la Fintech aide les entreprises à aborder différemment la notion d'innovation. Par exemple, c’est l’atout principal de la fintech, selon 87,8 % des participants de l'enquête Executive Horizon.

Grâce à la Fintech, on peut être certain que de nouvelles voies vont s’ouvrir, facilitant la vie du public comme celle des entreprises, et générant un nouveau type de croissance.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à simplifier la collecte de paiements récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).