Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Capitaux propres : que sont-ils et comment les calculer

Que sont les capitaux propres d’une entreprise ?

Les capitaux propres correspondent aux ressources financières que possède une entreprise, hors dettes. Ces ressources sont celles que l’entreprise a créées grâce à son activité (les bénéfices non distribués sous forme de dividendes), ainsi que celles que les associés ont apportées lors de la constitution de la société. En d’autres termes, les capitaux propres représentent la trésorerie de l'entreprise toujours disponible en son sein.

Pour fonctionner et pour rémunérer ses actionnaires, une entreprise investit et génère ses propres capitaux. C'est au passif du bilan comptable que l'on retrouve les capitaux propres.

Sur le plan comptable

Les capitaux propres sont enregistrés au passif du bilan de l'entreprise. Ils comprennent les éléments suivants :

  • Le capital social (en particulier la somme d'argent déposée à la création de l'entreprise)

  • Les réserves légales et statutaires (bénéfices antérieurs n’ayant pas été distribués)

  • Le « report à nouveau » (les bénéfices antérieurs non distribués ni mis en réserve)

  • Le résultat net de l’exercice comptable.

Lorsqu’une entreprise dispose de capitaux propres importants, cela lui permet de limiter le risque de faillite. Le montant élevé de ses capitaux propres lui permet d'emprunter à des taux avantageux. Dans le cas inverse, lorsque les capitaux propres sont négatifs, cela signifie que la valeur de la dette est supérieure à celle du patrimoine. L'entreprise emprunte alors à des taux plus élevés.

Plus le montant des capitaux propres d'une entreprise sont importants plus les fournisseurs, clients et potentiels investisseurs seront rassurés au sujet de la longévité de la société. Les capitaux propres représentent une somme d'argent disponible, prête à aider l’entreprise à se confronter à d’éventuelles difficultés. Ils constituent une ressource stable pour l'entreprise.

Selon la loi, une société doit détenir un montant de capitaux propres au moins égal à la moitié du capital social. Si tel n’est pas le cas, l’entreprise doit convoquer une assemblée générale. Elle se trouve alors confrontée à un choix crucial : régulariser sa situation dans les deux ans, ou alors dissoudre l'entreprise. Nous reviendrons plus bas sur ce point.

À quoi servent les capitaux propres d’une société ?

Ils servent surtout à financer les investissements ou le cycle d’exploitation de l’entreprise. Ils servent également d’indicateur fiable de l’état du bilan et de la bonne santé financière de l’entreprise. Comme nous l’avons déjà souligné, cela peut constituer une solide garantie pour les créanciers.

Comment calculer les capitaux propres ?

Il existe une formule très simple pour calculer des capitaux propres :

Capitaux propres = patrimoine de l'entreprise - dettes

Plus précisément, il existe deux méthodes pour calculer les capitaux propres d’une entreprise. La première consiste, comme l’indique la formule ci-dessus, à soustraire les dettes du patrimoine de l’entreprise afin de dégager les capitaux propres. Il est également possible d’obtenir le montant des capitaux propres en additionnant les éléments suivants : apports en capital et primes liées, réserves, report à nouveau, subventions d’investissements, provisions et résultat de l’exercice.

Si les capitaux propres deviennent inférieurs à la moitié du capital social, il faut alors convoquer rapidement une assemblée générale extraordinaire pour statuer sur l’avenir de la société. Il est alors possible de :

  • Décider de continuer l’activité de la société en reconstituant les capitaux propres dans un délai de deux ans

  • Décider de la dissolution de manière anticipée de la société

Précision importante : la décision prise en assemblée générale extraordinaire devra être publiée dans un journal d’annonces légales.

Pour reconstituer des capitaux propres, il existe plusieurs solutions : procéder à une augmentation de capital, procéder à une réduction de capital ou laisser les bénéfices dans l'entreprise (sans les redistribuer). Pour une gestion optimale et simplifiée de votre entreprise, il convient de gérer au mieux votre trésorerie et de faire appel à des solutions de comptabilité fiables comme par exemple les logiciels Xero.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à simplifier la collecte de paiements récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).