en Business

Une journée dans la vie de notre Responsable du service juridique

En tant que responsable du service juridique, mon travail est particulièrement varié et mes journées au bureau sont toutes différentes. Un jour, je participe à la création d’un nouveau système de gestion de contrat et l’autre, j’examine le droit étranger pour organiser notre expansion internationale.

Un début de journée en force (et parfois avec quelques bleus)

J’aime faire de l’exercice et j’essaye d’en faire tous les matins. Élément clé de ma journée, ça m’aide aussi à avoir plus d’énergie. D’ailleurs, ça fait trois mois que je m’entraîne pour le défi Crossfit à CrossFit City Road. C’est génial mais vraiment difficile. J’utilise des muscles que je ne pensais même pas pouvoir exister et mes muscles existant semblent totalement inutiles !

Une fois mon entraînement terminé, je vais au bureau et prépare mon petit déjeuner avant de commencer à lire mes e-mails. Nous avons un choix assez impressionnant de petit-déjeuner avec pas moins d’une douzaine de granola différents ! J’essaye tant bien que mal de ne pas succomber à la tentation du granola et mange généralement des œufs brouillés sur un bagel.

Je reçois de nombreux e-mails avec les dernières actus juridiques que je lis pendant mon petit-déjeuner. Comme la réglementation relative aux paiements est un domaine relativement niche dans lequel je n’avais aucune expérience avant d’arriver chez GoCardless, ces lectures me permettent d’affiner et d’enrichir mes compétences.

Tous les lundis, je participe à un stand-up avec l’équipe Opérations. C’est là que sont décidées mes priorités de la semaine. Je les revoie tous les matins après le petit-déjeuner et organise ma journée en fonction de ces objectifs hebdomadaires et de mes réunions de la journée.

Au courant de toutes les dernières actus

Dans mon travail, il est important de toujours penser de manière proactive à l’évolution du paysage juridique sur le long terme et à ce que nous devons faire pour placer GoCardless dans la meilleure position possible. En parlant d’évolution, par exemple, la protection des données est un des sujets brûlants du moment.

Après les révélations d’Edward Snowden, les inquiétudes des gens se sont intensifiées et ils ont voulu savoir qui pouvait accéder à leurs données et ce qu’« ils » pouvaient en faire. Les conséquences ont été nombreuses. Par exemple, l’accord « Safe Harbor » entre l’Europe et les États-Unis a été invalidé par la Cour de justice de l’Union européenne, rendant le transfert de données personnelles d’Europe vers les États-Unis beaucoup plus difficile. Chez GoCardless, nous essayons de montrer l’exemple et traitons les données de nos clients comme si c’était nos données personnelles.

C’est un enjeu vraiment sérieux qui demande beaucoup de travail en amont, tant au niveau de l’organisation en interne qu’au niveau des prévisions générales. Avec la réglementation sur la protection des données et la technologie en évolution permanente, nous devons nous assurer de toujours avoir une longueur d’avance.

La réglementation relative aux paiements revêt aussi une importance particulière pour nous. Elle évolue aussi très rapidement, les organismes de réglementation et le processus législatif tentant de suivre le rythme des innovations financières. À ce sujet, l’Union européenne et le Royaume-Uni sont avant-gardistes et progressistes en permettant aux entreprises innovantes comme la nôtre de prospérer. Malheureusement, tout ce qui est décidé ne fonctionne pas toujours correctement tout de suite. Résultat, il y a un important travail de lobbying à faire et il faut réfléchir à de nouvelles idées pour voir comment intégrer nos services dans des réglementations qui ne correspondent pas nécessairement à ce que nous offrons.

Enfin, le Brexit apporte son propre ensemble unique de défis. Cependant, nous sommes déterminés à continuer à servir nos clients européens sans interruption. Si cela veut dire devenir réglementé dans un autre état membre de l’Union européenne, nous sommes prêts à relever le défi !

L’important c’est de collaborer

J’ai beaucoup de projets en cours mais cela ne m’empêche pas d’assister et de participer chaque jour à un grand nombre de réunions avec l’équipe commerciale. Je les aide généralement à conclure des affaires. Grâce à l’organisation en open-space de notre bureau, c’est assez facile de discuter avec les autres services. En plus de l’équipe commerciale, cela me permet d’interagir avec l’équipe marketing ou encore l’équipe technique. Les canapés et divers coins salon du bureau nous permettent de pouvoir discuter ailleurs qu’à nos bureaux et les petites salles de réunion sont parfaites pour se concentrer et travailler en silence.

En tant que responsable du service juridique, il est crucial pour moi d’être au courant de ce qu’il se passe dans l’entreprise et d’avoir une bonne vue d’ensemble. C’est pourquoi organiser des réunions sur les canapés et prendre un café (nous avons plein d’options de cafés différents !) avec les membres d’autres départements joue un rôle essentiel dans mon travail. Cela me permet de planifier et négocier de façon efficace.

Il m’arrive parfois de me joindre à une conférence téléphonique avec un commerçant qui souhaite utiliser GoCardless. C’est là que je vois que notre long travail en termes de protection des informations des clients porte ses fruits, il y a presque toujours beaucoup de questions posées à ce sujet et pouvoir répondre avec assurance permet d’apaiser les craintes.

Mes collègues d’autres départements viennent souvent me voir pour discuter. Par exemple, quand l’équipe marketing a besoin de conseils juridiques par rapport à une nouvelle idée promotionnelle ou alors quand l’équipe partenariat me demande mon avis sur une nouvelle collaboration sympa qu’ils viennent de créer. Je n’ai jamais le temps de m’ennuyer !

Les négociations commerciales plus longues, par exemple, lorsque nous souhaitons nous associer avec un autre fournisseur de paiement ou une institution financière, sont généralement les plus compliquées. En effet, elles comportent un grand nombre d’éléments complexes et au minimum deux entités réglementées qui ont leurs propres préoccupations d’ordre juridique. Ajoutez à cet heureux mélange des pays différents et vous obtenez une bonne dose de complexité à analyser.

J’aime vraiment ce niveau d’interaction quotidien avec mes collègues. C’est un vrai plaisir de travailler avec des gens super intelligents et GoCardless n’en manque pas ! Ceci dit, en tant que juriste d’entreprise, je passe aussi pas mal de temps à leur expliquer les rouages juridiques.

La loi n’est pas toujours claire comme de l’eau de roche et je dois parfois simplifier des sujets complexes ou expliquer en quoi une notion abstraite est liée aux enjeux de l’entreprise. Je fais généralement ça en face-à-face plutôt que d’envoyer un e-mail avec une pièce jointe de 10 pages expliquant le tout de façon purement juridique.

Envie de rejoindre notre équipe?
Nous recrutons!
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposez des contenus perosnnalisés. Apprenez-en plus