Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire
Fil d'ArianeRessourcesTrésorerie

Faire un tableau de flux de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerie décrit la totalité des mouvements de trésorerie sur un exercice donné, en distinguant les flux provenant des processus d'exploitation, d'investissement, et de financement.

Il fait partie des états financiers de l'entreprise avec le compte de résultat, le bilan comptable et les annexes.

En d’autres termes, il permet d'analyser la provenance du flux net de trésorerie d'une entreprise et sa variation d'une année à l'autre, en mettant en avant les opérations qui ont créé des ressources de trésorerie (les encaissements) et celles qui ont consommé de la trésorerie (les décaissements).

Ce type de tableau est utile pour vous permettre de toujours avoir les liquidités nécessaires à l’activité de votre entreprise.

Dans cet article, nous vous expliquons comment créer un tableau de flux trésorerie de manière simplifiée. 

Création d’un tableau de flux de trésorerie

Pour la création du tableau de flux de trésorerie, trois types de flux sont à prendre en compte, selon les normes IFRS, ou International Financial Reporting Standards, qui sont les standards comptables auxquels sont soumis les entreprises européennes.

Ces flux sont les suivants :

Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation

Ces flux sont directement liés à l’activité principale de l’entreprise. Ils correspondent aux entrées et sorties réelles d’argent, c’est-à-dire lorsque les montants sont encaissés ou décaissés, et pas lorsqu’une facture est émise.

On inclut dans ces flux les loyers, l’électricité, et toutes les factures directement liées à l’activité de l’entreprise (somme versée aux fournisseurs, salaires, taxes, impôts). Pour les entrées d’argent, on prend en compte les paiements des clients lorsqu’ils sont effectifs.

Les flux de trésorerie liés aux investissements

Les flux de trésorerie d’investissement représentent l’ensemble des dépenses et revenus associés aux acquisitions et cessions d’immobilisations. Il peut s’agir d’achat de matériel (machine industrielle, ordinateurs) ou, à l’inverse, de revente de matériel précédemment acquis. Il arrive par exemple, lorsqu’une entreprise renouvelle son parc informatique, qu’elle vende ses anciens ordinateurs, afin de financer une partie du nouveau matériel.

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux de trésorerie de financement représentent les entrées ou sorties d’argent liées au financement de l’activité de l’entreprise. Il peut s’agir d’un apport en capital, d’un prêt bancaire, du remboursement du capital d’un emprunt, ou du versement de dividendes à des actionnaires.

On fait la somme des flux sur une période mensuelle, ce qui donne une idée de la variation de la trésorerie sur cette période. En prenant en compte le solde initial de trésorerie, c’est-à-dire l’argent disponible en début de mois, on obtient le solde de liquidité.  

Quel tableau de flux de trésorerie choisir ?

Plusieurs options s’offrent à vous, en fonction des besoins et de la taille de votre entreprise. Vous pouvez faire bien sûr appel aux services d’un expert-comptable, qui sera à même non seulement de remplir pour vous ces documents, mais également de vous en expliquer les résultats, car le tableau de flux de trésorerie est avant tout un outil extraordinaire pour mesurer l’activité de votre entreprise et sa solvabilité.

Sinon, vous pouvez utiliser des modèles préexistants, disponibles sur internet, comme le tableau de l’ordre des experts comptables, ou le tableau de flux de trésorerie conçu par la centrale de bilan de la Banque de France.

Il vous suffit de reporter les chiffres de votre entreprise dans les cases prévues à cet effet. Vous pourrez ensuite comparer mensuellement les résultats de votre entreprise et ainsi être en mesure d’implémenter les changements nécessaires.

Le bon suivi de la trésorerie d’une entreprise donne en effet beaucoup d’information quant à la santé financière de cette dernière, et est donc un outil indispensable pour une meilleure gestion.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).