Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Soutien financier aux entreprise en France

En France, le gouvernement propose aux entrepreneurs un certain nombres d’aides financières pour les soutenir dans la gestion de leur entreprise. Ces aides sont nombreuses et diverses, et peuvent être une aide soit à l’installation, en cas de création ou de reprise, soit à la gestion, avec des exonérations de taxes par exemple.

Dans cette période très spéciale qu’est l’année 2020, durant laquelle la COVID-19 a mis bon nombre de commerces et une grande partie de l’économie à l’arrêt, d’autres aides exceptionnelles sont venues s’ajouter à celles déjà en place, afin de maintenir au maximum l’emploi dans l’Hexagone.

Nous nous intéresserons donc d’abord au soutien financier régulier aux entreprises, qu’il s’agisse de création, de reprise ou de gestion, puis nous finirons en énumérant les aides exceptionnelles dues à la crise sanitaire de 2020, crise ô combien difficile pour les entreprises.

Soutien financier aux entreprises en France

Comme mentionné dans l’introduction, il existe deux types de soutien financier aux entreprises : les aides à l’installation, la création et la reprise, et les aides visant à faciliter la gestion des entreprises.

Les aides à la création et à la reprise d’entreprise

Pour les personnes qui bénéficient déjà d’allocations, comme le chômage ou le RSA (Revenu de Solidarité Active), et qui souhaitent lancer leur entreprise (création et/ou reprise), il existe en France un maintien desdites allocations.

Si vous touchez le chômage en tant que demandeur d’emploi, vous pourrez continuer de bénéficier de vos mensualités lors de la création de votre entreprise. Dans ce cas, vous jouissez de ce que l’on appelle le maintien, intégral ou partiel, de l’ARE (allocation de retour à l’emploi).

Vous pouvez également opter pour le versement, au capital de votre entreprise, de 45% des allocations chômages qui vous sont encore dues. Pour cela, il vous faudra effectuer une demande d’ARCE auprès de Pôle Emploi, dans l’agence dont vous dépendez. 

En ce qui concerne le maintien du RSA, il s’agit pour les personnes concernées et qui le touchent, au moment de la création de leur entreprise, de pouvoir utiliser cette prime d’activité, soit en complément de salaire, soit pour l’injecter directement dans le fonctionnement de l’entreprise.

Enfin, le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise) est un dispositif contrôlé par les régions qui permet d’aider les entrepreneurs à se lancer, en leur proposant par exemple un prêt à taux zéro. Selon le site du Service Public, l’objectif du dispositif NACRE est de contribuer au montage du projet de création ou de reprise d'entreprise, à la structuration financière et au démarrage de l'activité. Vous pouvez d’ailleurs consulter leur plateforme, où toutes les informations concernant les personnes concernées et les possibilités sont listées de manière très explicite.

Le soutien financier aux entreprises après l’installation

Une fois installés, les entrepreneurs peuvent bénéficier de différentes sortes d’aide.

Des crédits d’impôts et/ou des exonérations de taxes lors des premières années d’activité sont notamment applicables à certains secteurs.

Durant la première année d’activité, si vous remplissez les conditions de l'ACRE, vous pouvez bénéficier d’une exonération de vos charges sociales. Il suffit pour cela d’adresser une demande d'ACRE à l'Urssaf, et ce dans les 45 jours qui suivent la création de votre entreprise.

Il est également possible de profiter de soutien financier en fonction de votre secteur d’activité. Si votre entreprise développe un projet innovant pour la recherche, il existe par exemple le Crédit Impôt Recherche. Il s’agit d’un crédit d’impôt, et non d’une subvention : vous dépensez donc moins, mais ne recevez pas d’aide financière directe.

Il existe également des aides spécifiques pour le spectacle vivant, les éditeurs de livre, la presse écrite… Pour vous renseigner en fonction de vos besoins précis et de votre activité, consultez le site Aides-Entreprises.fr, complet et facile d’utilisation.

Le soutien financier aux entreprises pendant la crise sanitaire

La France s’efforce de soutenir au maximum les entreprises durant la crise liée à la COVID.

En plus de proposer des prêts à taux zéro aux plus petites entreprises (PME et TPE), le gouvernement a également créé une aide visant à financer le manque à gagner par rapport à l’année précédente jusqu’à 50% du chiffre d’affaires.

Des aides localisées (jusqu’à 1500 euros ou 10 000 euros selon les entreprises) ont aussi été débloquées pour aider certains artisans à rester à flot. On appelle cela le fond de solidarité.

Chaque situation est différente en fonction de l’entreprise, de si elle a été soumise au couvre-feu, à une interdiction d’ouverture… Pour aider les entrepreneurs à s’y retrouver et à obtenir un soutien financier, le ministère a mis en place une ligne téléphonique directe (le 0806 000 245). Nous vous conseillons vivement de joindre un interlocuteur via ce biais afin de vérifier à quelles aides vous avez le droit.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus