Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire
Fil d'ArianeRessourcesRegulation

Différences entre TPE et PME

La réglementation française précise depuis 2008 qu’il existe quatre catégories d’entreprise, classées en fonction du chiffre d’affaires et du nombre de salariés. Il s’agit de la micro-entreprise (ou TPE), de la PME, de l’ETI et de la grande entreprise. Voici la définition de ces catégories, avec une attention toute particulière aux différences entre TPE et PME. 

Les quatre catégories d’entreprise en France

TPE (ou micro-entreprise)

Il s’agit d’une entreprise qui emploie au maximum 10 personnes et dont le chiffre d'affaires, ou le total du bilan annuel, n'excède pas 2 millions d'euros. Depuis 2016 et la loi Pinel, il n’y a plus de différence entre la micro-entreprise et l’auto-entreprise. D’après l’INSEE, la France comptait en 2019 plus de 3 000 000 de TPE. D’ailleurs TPE et PME représente 99,9% du tissu entrepreneurial français la même année. Un chiffre colossal qui s’explique grandement par le fait que la création de micro-entreprise (auto-entrepreneur) ait été grandement simplifiée depuis quelques années. En quelques clics et quelques heures, il est ainsi possible de créer une telle activité, avec en sus un régime fiscal simplifié et une partie administrative faisable quasiment en totalité en ligne. Ainsi, plus de 96% des TPE sont des micro-entreprises.

Selon le site de l’INSEE, 20% des salariés en France le sont dans une TPE, avec une prépondérance dans le domaine de l’hôtellerie/restauration et dans la construction. Un grand nombre de TPE (55%) n’a pas de salariés et fonctionne grâce à une personne unique.

En revanche, on note que ce n’est pas une catégorie qui s’exporte bien à l’international puisque seulement 11,7%, soit environ 360 000 entreprises, exportent leurs produits ou services.

PME (petite et moyenne entreprise)

Une PME est une entreprise dont les effectifs ne dépassent pas 250 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel n'excède pas 50 millions d'euros, ou dont le total de bilan n'excède pas 43 millions d'euros (les données concernant les chiffres d’affaires et le nombre de salariés sont issues du site economie.gouv.fr).

En 2019, la France compte environ 140 000 PME. 49% des employés en France travaillent dans une PME, ou dans une moindre mesure, une TPE. Cela représente environ 7 000 000 de salariés. Les PME sont de vrais nids pour l’emploi. En effet, durant les six derniers mois, plus de 69% d’entre elles ont recruté au moins un nouveau collaborateur. Ce chiffre peut s’en doute s’expliquer par l’activité diverse et foisonnante de ces entreprises mais aussi, sans doute, par le montant des aides accordées par l’Etat aux PME/TPE, qui a augmenté de 150% depuis 2003. Néanmoins, il apparaît une nette difficulté à recruter pour la plupart des PME, avec plus de 64% d’entre elles qui admettent avoir déjà eu des problèmes pour trouver un employé qualifié ou motivé.

Contrairement aux TPE, trop petites, les PME sont aussi de grandes investisseuses dans l’innovation, avec plus de 7 milliards d’euros dépensés l’an dernier, soit près de 25% des dépenses faites dans la recherche et le développement par les entreprises en France.

ETI

l’entreprise de taille intermédiaire est une entreprise dont l’effectif ne dépasse pas 5000 personnes et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 1,5 milliards d'euros ou dont le total de bilan n'excède pas 2 milliards d'euros.

Il y a environ 5000 entreprises de ce genre en France.

Grande entreprise

Comme son nom l’indique, c’est la catégorie mastodonte des entreprises. Toutes celles qui ne rentrent pas dans les catégories précédentes sont ainsi dénommées. La France en compte 274. 

On notera que la France est classée parmi les meilleurs pays pour l’entreprenariat. En 2018 par exemple, 691 000 entreprises ont été créées, soit plus 17% par rapport à 2017.

Alors que les TPE et les PME sont un terreau pour l’emploi et, dans une certaine mesure, pour l’innovation, elles sont soutenues par l’Etat grâce à des aides. Ainsi, un processus sain s’est créé au fil des ans en France, qui profite à l’économie globale autant qu’aux entrepreneurs en devenir.

Ces entreprises partagent une centralisation de la gestion (en général autour d’une personne unique), une structure plus flexible que les grandes entreprises et des besoins en ressources humaines moindres qui les rendent très compétitives. Il n’est donc ni surprenant ni anodin qu’elles représentent l’écrasante majorité des entreprises en France.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).