Skip to content
Ouvrir la barre latérale de navigation sur le site
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Quels sont les frais annuels d’une carte bancaire ?

Rédigé par

Dernière modificationaoût 20223 min lues

Les différents éléments à prendre pour calculer les frais annuels d’une carte bancaire

Les frais d’une carte bancaire sont des éléments à prendre en compte lors de l’achat d’un bien ou d’un service dans un cadre professionnel. Ce moyen de paiement est très utilisé et la carte bancaire est le moyen de paiement le plus populaire chez les Français avec 60,6 millions de cartes bancaires en circulation en 2012 contre 72,7 millions en 2020. *

Les frais annuels d’une carte bancaire changent d’un établissement bancaire à l’autre et on dénombre plusieurs types de frais bancaires pour les cartes bleues. Il y a ainsi des frais communs à toutes les cartes bancaires comme les cotisations annuelles, les frais sur les retraits dans les distributeurs automatiques de billets. 

Il y a également des frais annexes comme les opérations réalisées hors de la zone euro, des frais d’opposition ou encore de renouvellement. Il est essentiel de connaître les différents frais de cartes bancaires pour pouvoir déterminer le coût réel de la carte bancaire à l’année et gérer de manière optimale et judicieuse la trésorerie de l’entreprise.

Quels sont les frais annuels d’une carte bancaire ?

D’après le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), une carte de paiement à autorisation systématique coûte en moyenne 30,23 € par an pour l’année 2021. Une carte de paiement internationale à débit immédiat coûte 41,55 € et 41,80 € pour un débit différé. Pour les cartes de paiement haut de gamme, les frais annuels peuvent atteindre 300 €.*

On dénombre différents frais annuels*1  associés à une carte bancaire pour pouvoir déterminer combien coûte une carte bancaire pour son entreprise :

  • Cotisation annuelle

Il s’agit du poste de dépense le plus important pour les utilisateurs de cartes bancaires. La cotisation annuelle varie selon le type de carte et le prix sera différent entre une carte bancaire haut de gamme (Visa infinite par exemple) ou une carte avec moins de fonctionnalités comme une Visa Électron ou encore une carte bancaire prépayée. La politique tarifaire de l’établissement bancaire sera également à prendre en considération.

  • Les frais de retraits

Les établissements facturent des frais de retraits dans les distributeurs automatiques de billets. Les frais dépendent du type de carte bancaire de l’utilisateur.

  • Les transactions effectuées hors zone euro 

Ces frais sont valables pour les pays de l’union européenne hors zone euro qu’ils s’agissent d’un virement, d’un retrait ou un paiement, les frais s’élèvent en moyenne à 2 % par transaction. Concernant les retraits, il faut compter une moyenne de 2,5 % avec des frais fixes. Ces frais sont également valables pour les pays de l’Union européenne. Autrement, dans le reste du monde, il faut compter les mêmes taux. 

  • Frais annexes

Des frais annexes s’appliquent sur les cartes bancaires comme des frais d’opposition pour une utilisation abusive lorsque l’utilisateur est responsable qui s’élève autour de 30 €. Autrement, en cas de perte ou de vol, il faut compter des frais d’opposition qui se situent entre 14 et 20 €. Il faut également prendre en compte les frais de renouvellement de la carte bancaire en cas de perte ou de vol.

Comment réduire les frais annuels de sa carte bancaire ?

Pour réduire les frais annuels d’une carte bancaire, il existe plusieurs mesures pour ne pas se voir facturer des frais exorbitants :

  • L’utilisateur peut obtenir une carte standard gratuite auprès d’un établissement bancaire. Cependant, il s’agira d’un moyen de paiement d’entrée de gamme à débit immédiat avec des transactions limitées pour les paiements et les retraits.

  • Se tourner vers une banque en ligne ou une fintech : les banques en ligne proposent des cartes à débit immédiat et différé gratuites plutôt milieu de gamme avec des conditions de revenus et des sommes offertes pour l’ouverture d’un compte. 

Comment réduire les frais annuels des paiements par carte bancaire pour un commerçant ?

Un commerçant doit également faire face comme ses clients à des frais annuels de transaction que ce soit pour utiliser une carte bancaire professionnelle pour effectuer des paiements ou encaisser les paiements de ses clients. Ainsi, l’entrepreneur peut opter pour le prélèvement SEPA pour encaisser les paiements de ses clients avec une solution de paiement en ligne comme GoCardless.

Ainsi, GoCardless permet de collecter directement les paiements des clients sur leur compte bancaire. La solution est peu coûteuse et très facile à mettre en place. De ce fait collecter les paiements sur les comptes bancaires via le prélèvement automatique permet de réduire de manière considérable les échecs de paiements mais également les frais annuels de transaction.

Il est à noter que les frais annuels de cartes bancaires sont également à la charge du commerçant. Ce qui signifie que les cartes ont des frais des transactions qui ne sont pas plafonnés surtout si la transaction est effectuée par un client basé à l’étranger. De ce fait, on compte pour un commerçant des frais de transaction par cartes bancaires qui sont de 1 à 3 % plus élevés que les autres moyens de paiement.

GoCardless propose des frais de transaction fixes à hauteur de 1 % + 0.20 € pour chaque transaction. Les frais sont transparents lorsqu’il s’agit d’accepter les paiements par prélèvements automatiques. Par ailleurs, la fintech permet de réduire pour ses clients les coûts de transaction à hauteur de 56 %.

GoCardless est notamment compatible avec plus de 300 logiciels partenaires comme le logiciel de facturation de l’entreprise Sage. Cela permet de rapprocher automatiquement les factures créées par Sage et les paiements initiés par GoCardless. De ce fait, l’entrepreneur a accès à un tableau de bord intuitif et facile d’utilisation avec la possibilité de vérifier le statut de chaque paiement sur une seule et même interface. 

Ce moyen permet de réduire de manière considérable les échecs de paiement qui sont notamment plus élevés par cartes bancaires. GoCardless a constaté auprès des petites entreprises qui utilisent cette solution de paiement un taux d’échec sur le premier paiement initié via sa solution de 2,76 %.

Sources:

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus
Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless
Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus