Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comprendre et utiliser le bilan fonctionnel

Définition du bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel se présente comme une version modifiée du bilan comptable, sous la forme d’un tableau financier dans lequel les emplois (actif) et les ressources (passif) sont classés par fonction et utilisation : cycles d’investissement, de financement, d’exploitation et hors exploitation.

On constate donc que par rapport au bilan comptable, les mêmes postes existent toujours, mais que les expressions « actif » et « passif » cèdent la place aux termes « emplois » et « ressources ».

Grâce au bilan fonctionnel, il est possible d’analyser les masses du bilan comptable sous un nouvel angle. Sur le plan de la comptabilité, le bilan fonctionnel permet de déterminer comment sont financés l’investissement et l’exploitation.

En résumé, l'objectif du bilan financier est d'étudier sous une autre facette les masses disponibles au sein d'un bilan comptable. Il permet de bien analyser la structure financière d'une société, d’estimer les ressources et les besoins dont l'entreprise dispose, d’évaluer le niveau de rentabilité financière en calculant le ratio de rotation, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie. Ce sont tous ces éléments qui permettent d’apprécier l’autonomie et la solidité financière de la société, et d’évaluer les risques possibles.

Le bilan fonctionnel permet aussi de confronter directement les éléments financiers suivants : les biens durables et les financements stables, les stocks/créances clients et les dettes liées à l’exploitation, les créances et les dettes hors exploitation, ainsi que la trésorerie active et la trésorerie passive. Si l’entreprise est en équilibre financier, le fonds de roulement net global (FRNG) doit être positif. Ce FRNG représente la différence entre les ressources stables et les emplois durables. Avec un résultat positif, l’excédent sert à financer le besoin en fonds de roulement (BFR) relatif à l’exploitation, le solde étant versé à la trésorerie nette (TN).

Comment le bilan fonctionnel se présente-t-il ?

Le schéma ci-dessous, emprunté au « Blog du dirigeant », vous en donnera une représentation claire et détaillée :

– Cycle d’investissement : il comprend les emplois stables tels que les immobilisations (incorporelles, corporelles et financières).

– Cycle de financement : les ressources stables (capitaux propres et dettes financières à long terme destinées à financer le cycle d’investissement, et les besoins d’exploitation de l’entreprise en cas d’excédent du FRNG).

– Cycle d’exploitation : les opérations qui relèvent du cycle d’exploitation ou de production de l’entreprise (achat, production, vente, etc.).

– Actifs et dettes circulants d’exploitation : emplois et ressources à court terme liés à l’activité principale de l’entreprise (stockage, créances, dettes fournisseurs, etc.)

– Actifs et dettes circulants hors exploitation : emplois et ressources à court terme exceptionnel, et non liés à l’activité principale (dettes fournisseurs d’immobilisations, etc.)

– Cycle de trésorerie active et passive : emplois et ressources de la trésorerie (argent sur compte bancaire, en caisse, découvert, etc.). Si les valeurs mobilières de placement sont cessibles rapidement, elles devront être reclassées dans la trésorerie active. La contrepartie des effets escomptés non échus doit apparaître dans la trésorerie passive.

Éléments d’analyse

Pour analyser son équilibre financier, il convient de prendre en compte les éléments suivants :

– le fonds de roulement (FR). Il met en valeur les ressources de l’entreprise pour financer son exploitation courante. Elles constituent une marge de sécurité pour faire face aux instabilités financières potentielles. 

Calcul du fonds de roulement (FR) :

FR = Emplois stables (les immobilisations brutes) – Ressources stables (amortissements, provisions, capitaux propres, dettes financières hors concours bancaires courants)

– le besoin en fonds de roulement (BFR). C’est la somme nécessaire à l’entreprise pour financer son exploitation courante en attendant les paiements dus par ses clients. 

Calcul du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) :

BFR = Actif circulant – Passif circulant

– la Trésorerie Nette disponible (TN). C’est la somme d’argent disponible à court terme à un instant donné.

Calcul de la Trésorerie nette :

TN = FR – BFR

* * *

Conclusion : le bilan fonctionnel relève d’une approche analytique très appréciée des gestionnaires, et qui permet d’évaluer l’équilibre financier d’une entreprise. Ce bilan fonctionnel n’est pas obligatoire, mais il est recommandé car il permet d’améliorer la gestion de votre trésorerie, de votre structure financière, et exploiter au mieux vos capitaux.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à simplifier la collecte de paiements récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 16-18 rue de Londres, 75009 Paris

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).