Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Le besoin en fonds de roulement : définition

Le besoin en fonds de roulement est une notion importante en comptabilité et, de manière plus générale, dans le domaine financier. Parfois abrégé sous les initiales BFR, il s’agit de l’équivalent français du terme anglais de Working Capital Requirements (WCR).

Le besoin en fonds de roulement désigne la somme dont une entreprise a besoin pour fonctionner. En d’autres termes, il s’agit de l’argent que l’entreprise doit posséder pour exercer son activité et payer ses charges, en attendant de recevoir les sommes que lui doivent ses clients.

Il s’agit donc d’un indicateur financier important puisqu’il évalue la trésorerie de l'entreprise, son autonomie financière. Il ne s’agit pas d’un élément comptable obligatoire mais plutôt d’un indicateur de performance : connaître les fonds nécessaires au fonctionnement (ou cycle d’exploitation) d’une entreprise permet d’optimiser sa gestion.

Le besoin en fonds de roulement : calcul

Le calcul du besoin en fonds de roulement s’effectue selon la formule suivante :

besoin en fonds de roulement = stocks + créances (créances clients et autres créances) - dettes (toutes les dettes non financières)

Le calcul du besoin en fonds de roulement peut intégrer ou non la TVA. Le choix de l’exprimer HT ou TTC dépend de chaque entreprise, du fait qu’elle soit généralement en crédit ou en débit de TVA.

Si le résultat du calcul du besoin en fonds de roulement est un montant, il est généralement exprimé en journée de chiffre d’affaires afin d’être plus concret. Imaginons une entreprise dont le chiffre d’affaires est de 120 000 euros, et le BFR de 10 000 euros, celui-ci correspond à un mois de chiffres d’affaires, soit 30 jours.

Veuillez noter que si son analyse est très pertinente pour une entreprise, les comparaisons sont difficiles car les paramètres pris en compte ne sont pas toujours les mêmes, notamment si elles ne sont pas du même secteur d’activités. Il peut ainsi être intéressant d’ajouter le coût de la production puisqu’il intègre les salaires, les charges, les consommables, l’énergie, etc. aux stocks.

Comment estimer son besoin de fonds de roulement ?

Un besoin de fonds de roulement positif exprime un besoin. C’est le cas de toutes les entreprises qui doivent payer leurs fournisseurs avant d’encaisser l’argent de leurs clients.

Lorsque le besoin de fonds de roulement est négatif, il s’agit d’une ressource. Il est d’ailleurs alors souvent appelé « ressource en fonds de roulement ». Les entreprises qui encaissent de l’argent avant d’en décaisser affichent toujours un besoin en fonds de roulement négatif. C’est généralement le cas des entreprises des secteurs de la grande distribution ou de la restauration, car elles encaissent directement les sommes dues par leurs clients alors qu’elles ne payent leurs fournisseurs qu’après un certain délai.

Comment améliorer son besoin de fonds de roulement ?

Avant de penser à améliorer son besoin de fonds de roulement, une entreprise doit d’abord pouvoir l’évaluer avec exactitude. Une gestion rigoureuse est donc nécessaire. En effet, il faut que la comptabilité soit à jour, notamment les comptes clients, et que les stocks soient bien gérés.

Il est ensuite possible d’améliorer son besoin de fonds de roulement en améliorant sa gestion comptable, d’une part par un meilleur suivi client (traitement rapide des factures, des relances, éventuellement des procédures de recouvrement…) et d’autre part en améliorant sa relation avec les fournisseurs (éviter les retards, négocier les conditions de paiement, etc).

Il est également possible d’améliorer son besoin de fonds de roulement en gérant mieux ses stocks : travailler en flux tendu permet d’éviter les coûts générés par la production et le stockage de marchandises qui ne seront pas immédiatement vendues. Cette méthode n’est toutefois pas sans risque, notamment celui d’une rupture de stock.

La gestion de la trésorerie peut également être améliorée par l’intermédiaire de la banque, en épargnant des capitaux lorsque l’entreprise génère un excédent, ou en négociant un découvert bancaire pour faire face à des besoins de capitaux.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).