Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comprendre les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

Si vous avez une entreprise ou si vous travaillez dans la comptabilité, vous avez sans doute déjà vu passer l’acronyme SIG. Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) sont en effet très utilisés pour étudier de façon fine les résultats financiers d’une entreprise. Découvrez-en plus sur les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG).

Que sont les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) ?

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) s’appuient sur le Plan Comptable Général (PCG). Ils regroupent un ensemble d’indicateurs financiers qui permettent de réaliser un bilan à la fin d’une période donnée. Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) sont utiles afin de réaliser un point de la situation. Grâce à ces données, il est possible de :

  • Créer des tendances ;

  • Effectuer des comparatifs par rapport à une autre période donnée ;

  • Calculer la capacité d’autofinancement d’une entreprise.

En comptabilité, le solde intermédiaire de gestion permet de générer les ratios financiers et sert à l’établissement du prévisionnel financier. Concrètement, le Tableau des Soldes Intermédiaires de Gestion (TSIG) se présente sous la forme suivante :\

Soldes Intermédiaires de Gestion

Exercice 2019

% du CA

Chiffre d’affaires

280 810

100 %

Ventes + Production réelle

280 810

100 %

Achats consommés

45 867

16 %

Marge globale

234 943

8 %

Charges externes

38 067

14 %

Valeur ajoutée

196 876

70 %

Impôts et taxes

45 832

16 %

Charges de personnel

128 046

46 %

Excédent brut d’exploitation

22 998

8 %

Dotations aux amortissements

5 840

21 %

Résultats d’exploitation

17 158

6 %

Charges financières

4 288

2 %

Résultat financier

-4 288

-2 %

Résultat courant

12 870

5 %

Impôt sur les bénéfices

1 930

1 %

Résultat de l’exercice

10 940

4 %

Capacité d’autofinancement

16 780

6 %

Si vous utilisez un logiciel de comptabilité comme Xero, vous trouverez facilement les données de base pour alimenter votre TSIG. Très souvent, il est utile de rajouter d’autres colonnes avec les données des exercices précédents. Cela permet de comparer les résultats et d’analyser l’évolution de l’entreprise.

Comment déchiffrer un Tableau de Soldes Intermédiaires de Gestion (TSIG) ?

Pour être pertinents, les SIG doivent intégrer certains indicateurs financiers. Nous vous détaillons ci-dessous ces indicateurs ainsi que la façon de les calculer et de les interpréter.

La marge commerciale ou marge de production

La marge commerciale est un terme employé pour les entreprises de négoce. La marge de production, quant à elle, concerne les entreprises de production. Cette marge est un indicateur primordial pour un chef d’entreprise.

Calcul : Ventes – Coût (d’achat ou de production)

La valeur ajoutée

La valeur ajoutée est un indicateur qui mesure la richesse brute créée par l’entreprise. Lorsqu’elle est décomposée par secteur, elle permet d’identifier quelles sont les activités créatrices de valeur pour une entreprise.

Calcul : Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE)

L’EBE concerne le cash-flow (flux de trésorerie) d’une entreprise. Il ne tient donc pas compte de sa politique d’investissement ou de financement.

Calcul : Valeur ajoutée + Subventions – Impôts, taxes, versements assimilés – Charges liées au personnel

Le résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation traduit la capacité d’une entreprise à générer des fonds grâce à son activité. Cet indicateur détermine la performance économique d’une entreprise.

Calcul : Excédent brut d’exploitation + Reprises sur provisions d’exploitation + Autres produits d’exploitation – Dotation aux amortissements et provisions – Autres charges d’exploitation

Le résultat courant avant impôt

Le résultat courant avant impôt est la somme du résultat d’exploitation et du résultat financier. Cet indicateur renseigne sur la pertinence de la politique financière d’une entreprise et son impact sur son résultat d’exploitation.

Calcul : Résultat d’exploitation +/- Résultat financier

Le résultat exceptionnel

Le résultat exceptionnel traduit le résultat financier d’une opération « exceptionnelle » réalisée par l’entreprise. Il s’agit d’une transaction ponctuelle telle qu’une cession immobilière, un remboursement exceptionnel, etc.

Calcul : Produits exceptionnels – Charges exceptionnelles

Le résultat net

Le résultat net est l’indicateur qui indique si l’entreprise s’est appauvrie ou enrichie au cours d’une période donnée. Lorsqu’il est positif, ce résultat sert de base de calcul pour le versement des dividendes.

Calcul : Résultat courant avant impôt +/- Résultat exceptionnel – Impôt sur les bénéfices – Participation des salariés

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).