Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Les 8 dimensions des paiements : Réussite

Emily Downer
Rédigé par
Révisé par

Dernière modificationjuin 20224 min lues

Dans un monde où il est plus difficile que jamais d'attirer et de fidéliser les clients, vous ne voulez pas qu'un échec de paiement perturbe cette relation.

Tout le monde a déjà subi un échec de paiement en tant que consommateur, d’une manière ou d’une autre. Notre abonnement à une box ou notre service de streaming est annulé, non pas parce que nous ne sommes pas satisfaits du service, mais parce que notre carte a échoué ou a expiré. C’est frustrant pour le client et ça l’est encore plus pour les entreprises.

On estime que les entreprises avec des taux d’échecs de paiement, même assez bas, pourraient perdre plusieurs millions de dollars de revenus chaque année. Malgré cela, beaucoup acceptent le taux d’échec comme partie intégrante de l’expérience d’encaissement de paiement. Le fait est que les échecs de paiement sont en fait très simples à contrôler en prenant correctement en main votre processus de paiement.

La réussite des encaissements des paiements n’est que l’un des 8 éléments clés qui composent une stratégie de paiement optimisée. Tout au long de notre expérience d’optimisation des paiements au cours des dix dernières années, nous avons développé les 8 dimensions de paiement. Il s’agit d'un cadre qui fournit aux entreprises un moyen simple d’évaluer leur stratégie de paiement et de découvrir où elles peuvent gagner en efficacité.

Qu’est-ce que la réussite de paiement ?

C’est essentiellement le nombre de paiements qui ont été tentés, encaissés avec succès et retenus.

De l’autre côté de la médaille de paiement se trouve l’échec, qui se produit quand vous essayez d’encaisser un paiement et que cette opération échoue. L’échec est calculé de la façon suivante : nombre de paiements non encaissés divisé par le nombre de tentatives d’encaissement.

Utilisez notre calculateur pour déterminer combien les échecs de paiement coûtent à votre entreprise et comment vous pourriez réaliser des économies considérables.

Les paiements peuvent échouer pour un certain nombre de raisons, qui peuvent être facilement évitées. Nous aborderons ceci plus tard dans le guide. Nous allons commencer par déterminer pourquoi les échecs de paiement sont une métrique commerciale de base.

Pourquoi la réussite de paiement est-elle importante ?

En surface, cela ressemble juste à un paiement qui a échoué et qui doit être encaissé à nouveau pour que vous puissiez récupérer le revenu qui vous est dû. Sous la surface, il y a beaucoup plus en jeu. Nous appelons ça, l’effet iceberg.

Ne pas être en mesure d’encaisser des paiements à la première tentative vous coûte de l’argent. Cela coûte également du temps à votre équipe qui doit réclamer ces paiements et cela peut entraîner le désabonnement de clients qui souhaitent continuer à utiliser vos produits et services.

Tout cela représente le potentiel pour les entreprises, mêmes avec des taux d’échec relativement faibles, de perdre jusqu’à 1,2 million de dollars de revenus chaque année.

Lorsque vous vous penchez sur les raisons pour lesquelles les paiements échouent, il est clair que de telles pertes peuvent être facilement évitées. Examinons quelques-unes des mesures simples que les entreprises peuvent prendre pour diminuer les échecs de paiement.

Comment puis-je empêcher les paiements d’échouer ?

Méthode de paiement

Choisir la bonne méthode de paiement a non seulement un impact sur le nombre de clients qui finissent réellement le processus de paiement, mais également sur le nombre de paiements encaissés avec succès. Certaines méthodes de paiement ont des taux d’échec nettement plus élevés que d’autres.

Comme vous pouvez le voir, une dépendance à l’égard des cartes ou des portefeuilles numériques pourrait plus que doubler le nombre de paiements qui échouent et les revenus perdus.

Comment pouvez-vous changer ça ?

Envisagez d'ajouter un mode de paiement de compte à compte, tel que le prélèvement bancaire, à votre mix de paiements.

Les solutions de paiements de compte à compte, comme GoCardless, consistent à déplacer de l’argent directement d’un compte à un autre, sans intermédiaire supplémentaire ou support de paiement, comme une carte. En tant que tels, ils présentent les taux d'échec les plus bas. Le prélèvement avec GoCardless a un taux d'échec de seulement 2,7 %.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à réduire vos échecs de paiement.

Méthode d’encaissement

Représenter intelligemment les paiements qui ont échoué peut considérablement réduire l’impact des échecs de paiement sur votre activité globale. Si vous encaissez les paiements manuellement, cela peut vous coûter beaucoup de temps et d’argent.

Une étude de GoCardless a découvert que les représentations manuelles ne réussissent que 38 % du temps. Cela signifie qu'une grande majorité des paiements ne sont toujours pas encaissés.

De plus, si cette représentation échoue, cela peut entraîner le churn de vos clients. D’après Forrester, 11 à 15 % des échecs de paiement entraînent un abandon du client (churn). Si votre entreprise utilise un modèle basé sur l’utilisation, ce churn peut alors se transformer en créances irrécouvrables.

Comment pouvez-vous changer ça ?

Les entreprises doivent être intelligentes quant à la façon dont elles essaient de recouvrer les paiements qui échouent après la première tentative d’encaissement et faire tout leur possible pour automatiser ce processus.

Les services de recouvrement intelligent des paiements utilisant le machine learning, comme Success+ (l’outil de GoCardless), s’appuient sur les données d’intelligence sur les paiements pour choisir la date où il y a le plus de chances de réussir à recouvrer le paiement.

Les clients utilisant ce service ont pu récupérer 70% des paiements qui ont échoué. Les clients ont réduit leur temps d’encaissement des paiements de 64 % et 70 % des entreprises disent que Success+ améliore leur relation avec les clients.

Chaque paiement qui ne nécessite pas de relance est du temps récupéré pour trouver de nouveaux investissements et développer votre entreprise.

Il existe de nombreuses autres choses pratiques que les entreprises peuvent faire pour influencer la réussite d’encaissement des paiements. Vous trouverez ci-dessous quelques guides sur la façon dont vous pouvez répondre aux préférences des payeurs et optimiser votre page de paiement pour une meilleure conversion.

GoCardless peut vous aider à maximiser la réussite des paiements

La solution unique de GoCardless’  peut vous permettre de réduire votre taux d’échec de paiement à 2,7 %.

Avec l’ajout de Success+  à GoCardless, qui représente les paiements qui ont échoué de façon intelligente grâce au machine learning, vous récupérez, en moyenne, 70% des paiements qui ont échoué, réduisant encore plus votre marge d’échec.

« Les paiements de compte à compte de GoCardless sont plus rentables et plus fiables que les paiements par carte, qui coûtent chers à traiter et sont susceptibles d’échouer. » Elise Nunn, cheffe des opérations de Plum. Depuis qu’ils ont commencé à utiliser Success+, « l’impact a été immédiat — nos échecs de paiement sont passés de 3,6 % à 0,48 % en l’espace de trois mois. ».

Souhaitez-vous découvrir comment réduire vos échecs de paiement ?

Contactez-nous.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus