Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Franchise : définition et avantages

Comme nous l’avions vu dans de nombreux articles précédents, il existe maintes façons de mettre en place le projet entrepreneurial qui vous correspond. Vous pouvez vous lancer en microentreprise si vous êtes seul, en SARL, ou encore via une TPE/PME si vous êtes à plusieurs. Vous pourrez chercher du soutien auprès du grand public avec un financement participatif, ou auprès de business angels si vous êtes suffisamment motivé.

En revanche, il existe un type d’entreprise moins connu des entrepreneurs : la franchise.  Pour le grand public, la franchise c’est Mc Donald’s. Il faut bien avouer que la chaîne de fast-food en est l’archétype, en grande partie grâce à Ray Kroc, le fameux businessman qui a fait fructifier l’enseigne au point que l’on connaît aujourd’hui.

Mais qu’est-ce qu’une franchise exactement ? Quels sont les rôles du franchisé et du franchiseur ? Est-ce un modèle d’exploitation intéressant ? Poursuivez la lecture pour tout connaître du concept de franchise.

La franchise : c’est quoi ?

Pour faire au plus simple, la franchise est un mode de commercialisation de produits ou de services qui repose sur la collaboration entre deux entités : le franchiseur et le franchisé. Un accord commercial et juridique unie les deux parties. Ici, le franchiseur octroie au franchisé la jouissance d’utilisation d’une marque, accompagnée d’un savoir-faire et d’une aide permanente, en contrepartie d'une rémunération.

Pour que l’on parle de franchise, les trois conditions doivent être réunis.

Le franchiseur : c’est celui qui possède la marque, l’enseigne.

Le franchisé, c’est le commerçant indépendant qui veut pouvoir utiliser cette marque et jouir du réseau, de l’expérience et de la célébrité du franchiseur.

En France, plus de 2000 enseignes proposent et utilisent la franchise. Environ 75000 magasins sont installés sur ce concept de collaboration entre entreprises, ce qui représente plus de 700 000 emplois, directs ou indirects, pour un chiffre d’affaires de plus de 60 milliards d’euros.

Comment fonctionne une franchise ?

Le fait que la franchise soit un processus normalisé permet aux entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de démarrer leur activité clé en mains. En effet, les produits, la publicité, les fournisseurs, et les techniques de ventes, entre autres, font partie d’un package fourni par le franchiseur. Ce dernier a d’ailleurs obligation d’assister de façon continu le franchisé, et de lui fournir le savoir-faire nécessaire au bon fonctionnement de son commerce. En contrepartie, le franchisé paie une redevance forfaitaire, c’est-à-dire un pourcentage du chiffre d’affaires.

Au niveau légal et juridique, le franchisé est cependant totalement indépendant du franchiseur. Il est donc responsable des baux commerciaux. Il est libre de gérer son entreprise comme bon lui semble, en respectant néanmoins les règles fixées au préalable par l’enseigne dans le cadre de franchise. Il est donc aussi responsable de la gestion du personnel, du choix des fournisseurs, et de l’organisation en général. Sa marge de manœuvre dépendra du contrat de franchise signé avec l’entreprise mère, car ce type de contrat peut être très contraignant, ou à l’inverse, plutôt laxiste.

Attention cependant à respecter le concept de la marque, sous peine de se voir retirer la franchise.

La franchise : un système avantageux ?

La franchise est donc un système assez libre, qui dépendra surtout du type de contrat signé entre les deux parties.

Néanmoins, certains avantages sont indéniables.

Pour le franchiseur, il s’agit avant tout d’avoir accès à un grand nombre de point de vente. Le réseau ainsi créé est d’une puissance commerciale potentiellement immense.

En ayant de nombreux magasins éparpillés sur le territoire, une économie d’échelle peut aussi présenter des avantages financiers (baisse des coûts par l’augmentation des quantités) et logistiques. Enfin, dernier avantage et pas des moindres, la marque, qui possède forcément une plus forte présence, accède à un niveau de notoriété difficilement atteignable sans franchises.

Pour le franchisé, le soutien et la crédibilité de la marque est évidemment un plus. Il sera aussi logiquement le seul implanté sur son territoire puisque les franchises respectent une distance entre elles pour éviter la concurrence.

Il bénéficie aussi du soutien des institutions financières, puisqu’il est soutenu par une entreprise installée.

Le franchiseur étant dans l’obligation d’assister et de fournir le savoir-faire nécessaire, le franchisé continue à être formé en permanence.

De plus, le réseau et l’expérience du franchiseur sont un avantage indéniable, puisque chaque franchisé participe à l’amélioration du réseau tout entier. C’est un système de fourmilière ou chacun travaille à renforcer la structure, et où toutes les parties prenantes bénéficient de cette amélioration.

Enfin, le franchisé est légalement indépendant, un vrai plus pour les entrepreneurs qui se lancent.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus