Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Six raisons de ne pas ignorer les paiements traités via l’open banking

L’open banking prend de l’ampleur dans l’espace financier et le consommateur en entend de plus en plus parler par le biais des nouveaux produits sur le marché. Dans ce guide, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur l’open banking et ce qu’il peut apporter à votre entreprise.

Qu’est-ce que l’open banking ?

Afin de stimuler la concurrence et le développement de nouveaux produits et services financiers, le gouvernement britannique a introduit l’Open Banking Standard et l’UE a mis en œuvre la DSP2 (deuxième directive sur les services de paiement) en 2018. Ces changements de réglementation ont obligé les banques à partager leurs données et ont donné naissance au terme plus large d’« open banking » que nous utilisons aujourd’hui.

Les banques utilisent des interfaces de programmation d’application (API) pour partager les données en toute sécurité avec des prestataires tiers (TPP), comme GoCardless. Les TPP peuvent ensuite utiliser ces données pour développer de nouveaux produits et services qui changeront la façon dont nous gérons nos finances.

Les deux mécanismes clés de l’open banking :

  1. Les fournisseurs de services d’initiation de paiement (PISP) ​​sont les tiers qui innovent pour créer de nouveaux produits et services qui permettent les paiements instantanés de banque à banque.

  2. Les fournisseurs de services d’information sur les comptes (AISP) envoient les informations de compte de différents comptes bancaires et les informations des payeurs aux TPP.

Quel est l’impact des services d’open banking sur votre entreprise et comment pourriez-vous en bénéficier ?

Six avantages de l’open banking pour les paiements

L’open banking est susceptible d’influencer les paiements pour les grandes entreprises pour les six raisons majeures suivantes :

1. Meilleures expériences de paiement pour les clients

L’utilisation des paiements de banque à banque traités via l’open banking peut rendre les processus de paiement plus fluides que les méthodes de paiement actuelles comme les cartes bancaires. A mesure que les expériences de paiement s’améliorent, l’engouement et les attentes des consommateurs pour des alternatives comme celle-ci augmentent également.

Améliorer les expériences de paiement est impératif. Selon une étude du Baymard Institute, 21 % des acheteurs abandonnent un panier car le « processus de paiement est trop long/compliqué ». Créer un processus de paiement fluide avec l’open banking contribuera à réduire les taux d’abandon de panier et à stimuler la conversion.

2. Être payé plus rapidement

Les PISP rendent les services de paiement existants plus intelligents et plus rapides, ce qui permet de réduire le temps nécessaire aux entreprises pour se faire payer.

D’après Forrester, le DSO (délai moyen de paiement des clients) des entreprises est de 20 jours. L’open banking permet de considérablement réduire ce chiffre et d’être payé plus rapidement. Cela aura également un impact positif sur les flux de trésorerie, les revenus et la croissance de l’entreprise. La possibilité d’être payé plus rapidement grâce aux paiements de banque à banque devrait donc être une priorité pour votre entreprise.

Comment les paiements de banque à banque traités via l’open banking sont-ils plus rapides que les paiements par carte bancaire ?

  1. Les paiements de banque à banque sont basés sur des systèmes 'Pull' et entièrement intégrés, dans lesquels le commerçant demande le paiement. Contrairement aux paiements bancaires manuels ou par carte bancaire qui obligent le client à envoyer le paiement à l’entreprise (système 'Push').

  2. Les paiements de banque à banque ont généralement des taux d’échec inférieurs aux paiements par carte. Ainsi, les entreprises passent moins de temps à relancer les paiements qui ont échoué.

3. Économies sur les coûts des paiements

Les entreprises peuvent réaliser des économies considérables grâce à l’open banking, car ces nouvelles méthodes de paiement ont le potentiel pour rivaliser avec les paiements par carte.

Les paiements de banque à banque sont plus rapides, plus flexibles et ne sont pas sujets à des frais de transaction aussi élevés que ceux des cartes bancaires. Le taux d’échec moyen des cartes bancaires pour les entreprises B2B (9 %) et B2C (14 %) coûte cher et est préoccupant. Non seulement la perte immédiate de revenus est problématique pour les entreprises mais aussi le coût de récupération et le taux de churn qui en résulte.

L’open banking permet aux entreprises de réaliser des économies de coûts sur l’encaissement des paiements et d’exécuter des opérations de paiement plus efficaces.

4. Prévention de la fraude et la sécurité

L’open banking peut améliorer la protection contre la fraude aux paiements. Le paiement par carte est un moyen de paiement fortement utilisé et cela signifie qu’il fait souvent l’objet de violations de données, ce qui présente un risque important pour les entreprises. Selon l’étude de marché de GoCardless* :

  • 44 % des entreprises commerciales britanniques affirment que la fraude aux paiements est l’une de leurs principales préoccupations

  • 1 entreprise sur 3 n’identifie pas un paiement frauduleux pendant 2 à 3 jours

  • 1 à 2 % des revenus annuels des entreprises commerciales britanniques sont perdus à cause de la fraude

McKinsey & Company déclare que l’open banking peut améliorer la sécurité de plusieurs manières, notamment les capacités de connaissance du client (KYC), la validation d’identité et la détection de la fraude

En utilisant les AISP, vous pouvez identifier les mauvais acteurs avant qu’ils ne nuisent à votre entreprise. Vous pouvez également tirer parti des mesures de sécurité existantes de la banque, telles que l’authentification multi-facteur et la biométrie, ce qui signifie que les informations bancaires d’un individu ne sont jamais collectées par l’entreprise. Cela permet de réduire le volume des tentatives frauduleuses réussies, des violations de données et les coûts associés liés au traitement des paiements frauduleux.

5. Demande en augmentation

La demande des consommateurs pour de meilleurs services financiers et de paiement augmente. Selon Deloitte, l’adoption des services bancaires numériques, comme les applications bancaires, est un bon indicateur de l’adoption potentielle de l’open banking.

L’étude de consommation YouGov commandée par Deloitte a révélé qu’il existe une demande latente de nouveaux services bancaires chez les 18-35 ans, ce qui fait d’eux les plus susceptibles d’être les premiers à adopter l’open banking. Même son de cloche chez PwC qui déclare que « plus un consommateur se sent à l’aise avec la technologie, plus il est susceptible de participer à l’open banking ».

L’open banking devient de plus en plus populaire chez les consommateurs des banques de détail, même si beaucoup ne réalisent pas que les outils qu’ils utilisent sont en fait alimentés par l’open banking.

L’open banking est de plus en plus utilisé

  • Le volume d’appels aux API d’open banking est passé de 66,8 millions en 2018 à 5,8 milliards en 2020.

  • PwC prévoit que d’ici 2022, 64 % des adultes utiliseront l’open banking. 

  • Allied Market Research estime que la taille du marché mondial de l’open banking atteindra 43 milliards de dollars d’ici 2026.

L’open banking fera bientôt partie de la vie de tout le monde et la demande des consommateurs pour de nouveaux services continuera de croître. Plus l’open banking se développera, plus il sera adopté.

Le Royaume-Uni est l’un des premiers pays à développer et à adopter les capacités d’open banking mais l’ère de l’open banking est bien en marche sous de nombreuses latitudes.

Trailblazers and latecomers: open banking around the world

Read the guide

6. Rester compétitif

Pourquoi les entreprises devraient-elles utiliser l’open banking pour rester compétitives ?

Créer de meilleures expériences de paiement pour les clients et améliorer l’efficacité opérationnelle pour réduire les coûts de gestion des paiements procure un réel avantage concurrentiel pour les entreprises. Les TPP utilisent l’open banking pour, entre autres, la vérification des comptes, le traitement des paiements plus fluide et la gestion des flux de trésorerie.

Avec une adoption et des attentes de consommateurs pour de meilleures expériences en plein essor, les entreprises devraient ajouter l’open banking à leurs paiements le plus rapidement possible.

Selon PwC, les secteurs bancaires et de paiements sont les plus susceptibles d’être perturbés par l’open banking. Plus les entreprises investiront et proposeront d’excellentes expériences d’open banking, plus la demande des consommateurs augmentera. Les grandes entreprises ne peuvent pas se permettre de rater cette opportunité.

* Étude de marché GoCardless avec 250 entreprises commerciales sondées en février 2021

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 16-18 rue de Londres, 75009 Paris

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).