Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Faut-il acheter ou louer son TPE ?

Dernière modificationmai 20224 min lues

Pour une entreprise, un commerce, le choix entre achat ou location d’un terminal de paiement électronique peut parfois être source de certains soucis. Il faut prendre en compte certains critères, bien entendu, évaluer l’investissement, le fonctionnement du système et tous les petits à-côtés de ce type de technologie.

Quels critères faut-il alors prendre en compte ?

Il faut tout d’abord noter que le marché a favorablement évolué depuis quelques années. Les offres sont à présent beaucoup plus nombreuses, et l’achat comme la location présentent moins d’inconvénients et bien plus d’avantages que par le passé. 

Précisons toutefois que la location peut s’avérer assez onéreuse si vous optez pour une longue durée, alors que dès la première année suivant un achat, vous économiserez déjà, par comparaison avec le prix d’une location. Ces économies ne feront qu’augmenter avec le temps. La durée de l’activité et de l’utilisation d’un TPE doit donc rester un facteur essentiel de votre choix. Nous espérons que les quelques précisions de cet article vous aideront à y voir plus clair.

La location

Pour ce qui est de la location, deux solutions se présentent.

La location auprès d’une banque. Lorsque l’entrepreneur ouvre un compte bancaire professionnel, celle-ci  proposera sans doute à celui-ci la location d’un terminal CB ; elle pourra procéder elle-même à cette location, ou alors la sous-traiter. De façon générale, cette location sera comprise entre trente-six et quarante-huit mois, et son prix tiendra compte de plusieurs critères :

  • la durée de la location, ainsi que le modèle de terminal choisi

  • les coûts de la maintenance monétique, de même les coûts de la passerelle monétique (selon le contrat)

  • diverses commissions liés à l’encaissement de cartes bancaires : commissions sur cartes étrangères, sur cartes européennes…

La location auprès d’un spécialiste de la monétique. Une solution assez proche de la précédente, mais avec cependant plus de souplesse au niveau de la durée de location. Ce peut être un bon choix pour un temps limité, saison, campagne commerciale, gestion d’un commerce pendant un temps assez réduit, par exemple.

Quels sont les types de location possible ? Pour la location de terminal de paiement, la plupart des banques proposent des contrats sur deux à quatre ans, voire plus. De plus, elles ne vous permettent pas de résilier un contrat en cours, dans la majorité des cas.

La location d’un TPE est-elle onéreuse ? Son tarif est variable, car il doit tenir compte de différents paramètres, comme par exemple le modèle de TPE choisi, sachant qu’un dispositif fixe revient à moins cher qu’un appareil mobile. Il faut également noter que les distributeurs proposent certains services comme la maintenance monétique, une option que l’entrepreneur ne pourra éviter auprès de sa banque, et dont le coût n’est pas forcément indolore.

Autre élément essentiel : le moyen de communication utilisé par le dispositif : IP, 3G, RTC ou encore GPRS, ainsi que la nécessité de souscrire à une passerelle monétique. Quant au RTC, il ne concerne que la téléphonie fixe, de moins en moins présente aujourd’hui.

Ensuite viennent la formule choisie par le commerçant et la durée de location du TPE. Dans le cas d’une location auprès d’un établissement bancaire, c’est le nombre de transactions qui détermine avant tout la tarification.

Si la location est effectuée auprès d’un distributeur spécialisé, des frais de conversion viendront s’ajouter au prix, et dans certains cas, des frais de dossier et de paramétrage. En revanche, le tarif est le plus souvent fixe pour une location de courte durée. On constate donc que le coût n’est pas toujours simple à déchiffrer au premier abord.

Les détails à surveiller de près. Les coûts de location peuvent être très différents selon les distributeurs. Avant toute décision, il faut réfléchir tout d’abord à la durée d’engagement : plus elle est longue, plus les prix de location sont bas. À noter que certains distributeurs proposent des commissions peu élevées avec un engagement court, d’un an par exemple.

Autre précaution : surveiller le dispositif de tacite reconduction. On trouve souvent dans les contrats de longue durée des clauses de tacite reconduction automatique. Le contrat est alors renouvelé sur une période égale à sa durée initiale. Si l’entrepreneur souhaite annuler le contrat, il lui faut envoyer un courrier recommandé avant la date d’expiration fixée par le contrat. Parfois, le remplacement à neuf du terminal peut constituer un motif de réengagement automatique… un élément à bien vérifier dans le contrat.

Les frais cachés. Ces frais cachés concernent tout particulièrement ceux qui ne paraissent pas évidents au moment de la signature du contrat : frais de données et de passerelle de paiement, par exemple. Il n’existe aujourd’hui plus aucune valable de payer de tels frais pour un terminal fixe, alors que cela peut se justifier pour un terminal 3G.

Quant à la passerelle, il s’agit du dispositif qui sécurise les transactions enregistrées et les envoie à la banque. Certains distributeurs ne font plus payer ces frais, mais il vaut mieux le vérifier auprès de sa banque ou de son prestataire.

L'achat

On a constaté depuis quelques années une nette baisse du prix d’achat des TPE. Cependant, un TPE mobile de dernière génération équipé d’une imprimante intégrée peut encore coûter cher, mais grâce à l’apparition de nouveaux acteurs sur le marché, on trouve un bon choix de TPE sans imprimante à moins de cent euros.

Pourquoi acheter un TPE ? L’achat d’un est certainement plus économique sur le long terme. L’entrepreneur n’aura plus à se soucier des frais de location, de la durée d’un contrat, et pourra tout gérer de façon autonome.

Différents modèles sont disponibles sur le marché, et se classent en trois types principaux.

  • Les modèles fixes (IP/ADSL ou RTC), conçus pour être installés en général près de la caisse enregistreuse du commerce. Ce sont des appareils filaires reliés soit à une box ou à une ligne téléphonique classique RTC.

  • Les modèles portables Wifi et/ou Bluetooth), pratiques car facilement transportables, mais encore faut-il s’assurer de rester à portée de sa connexion Wifi ou Bluetooth. Système sans fil, ce type de TPE se connecte en Bluetooth ou en Wifi à votre box. Les deux technologies sont d’ailleurs compatibles.

  • Les modèles mobiles (réseau 3G/4G), très courants de nos jours, et fonctionnant avec les réseaux 3G/4G. Un dispositif parfait pour tous les commerçants mobiles et nomades.

Où peut-on acheter son TPE ? Une fois le type de modèle choisi, on peut l’acheter auprès d’une banque, tout en se souvenant de l’existence des frais bancaires mentionnés plus haut, que l’entrepreneur soit locataire ou propriétaire. Pour les prix, chaque établissement étant libre de fixer sa commission, mieux vaut faire jouer la concurrence.

On peut aussi passer par un prestataire spécialisé. C’est l’occasion de profiter d’une offre globale avec le paramétrage, la maintenance, les mises à jour et les frais de connexion entre autres, sans oublier les consommables.

Achat auprès d’un site e-commerce. On peut très bien trouver ce type de matériel sur des sites très connus comme Cdiscount ou Amazon. Attention cependant, car l’entrepreneur devra peut-être prendre en charge lui-même le paramétrage et la configuration. Et comme une connexion est indispensable pour que la TPE corresponde avec la banque, il faudra tout de même recourir à un prestataire…

Enfin, l’entrepreneur devra bien sûr obtenir une carte de domiciliation bancaire, qui permettra au prestataire d’initialiser l’appareil, mettre en place la passerelle monétique qui fera le lien avec votre banque, et aussi prévoir un contrat de maintenance.

GoCardless

Signalons également qu’en plus de ses nombreuses fonctionnalités, GoCardless propose, à l’intention d’entrepreneurs ayant des exigences supplémentaires à la simple possession d’un TPE – pour des paiements récurrents et lorsque la clientèle achète de façon régulière ses produits – la collecte de paiement, la personnalisation des pages de paiements et le choix de la durée, entre autres avantages. On peut aussi intégrer GoCardless sur un site internet à travers un dispositif API pour que les clients puissent effectuer des paiements récurrents.

Nous pouvons vous aider

GoCardless est une solution globale de paiement qui vous aide à automatiser la collecte de vos paiements, tout en vous permettant de réduire les tâches d’administration financière de vos équipes. Découvrez comment GoCardless peut vous aider avec vos paiements ad hoc ou vos paiements récurrents.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus