Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

CB : les frais des paiements à l'étranger

La carte bancaire est devenue au fil du temps un des moyens de paiement les plus utilisés. Lorsque vous partez en voyage à l’étranger, il semble tout naturel de l’emporter puisqu’elle est désormais acceptée presque partout, exception faite des régions les plus reculées. Malheureusement, les banques ponctionnent des frais bancaires, que ce soit pour un retrait ou un paiement sur terminal. Quel est le montant de ses frais ? Comment éviter les mauvaises surprises ? Dans cet article, nous vous offrons quelques conseils quant aux frais de paiement par carte bancaire à l’étranger.

Payer avec sa carte bancaire à l’étranger

Lorsque vous voyagez, que ce soit pour raison professionnelle ou parce que vous vous êtes offert des vacances, vous serez amené à procéder à un paiement. Autrefois, vous auriez eu dans votre porte-monnaie une liasse de la monnaie locale, nécessitant souvent un grand nombre de billets pour couvrir de petits paiements. Aujourd’hui la carte bancaire peut être utilisée dans la quasi-totalité du monde. En fonction des pays et des normes de sécurité, vous aurez à faire face à diverses formalités. Votre code vous sera presque toujours demandé, sauf en cas de paiements sans contact. Ce mode de paiement vous permet de régler des achats jusqu’à 50 euros (en France) sans avoir à renseigner votre code. Dans certains pays, vous devrez également signer le reçu, que le commerçant gardera pour lui. C’est par exemple le cas aux États-Unis, où vous devrez signer après chaque paiement. Pensez donc à bien signer le dos de votre carte bancaire pour éviter les doutes.

Chaque lieu qui accepte les paiements par carte possède en général un écriteau VISA ou MasterCard, pour signaler la présence d’un terminal.

Montant et explication des frais de carte bancaire à l’étranger

Si vous voyagez dans la zone euro ou la zone SEPA, la plupart des banques n’appliquent pas de frais supplémentaires, la monnaie commune restant la même.

Dans le cas de déplacement hors zone Euro, des frais sont applicables, et appliqués !

Ceux-ci se divisent en deux catégories : les frais fixes et les frais variables.

Par exemple, lors d’un retrait de 100 €, la Banque Populaire ponctionne seulement une commission variable de 1,5 %, annexée sur le montant de la transaction. Vous aurez donc à débourser 101,5 €. Par contre, le Crédit Agricole prélève une commission fixe de 20 cts en plus des 1,75 % variables, pour un prix total de 101,95 €.

Ces montants peuvent sembler dérisoires, mais si vous faites de nombreux achats sans vous soucier de rien, vous pourriez vous retrouver avec des frais d’une centaine d’euros, voire plus, pour une seule semaine de vacances. Il convient donc de faire attention, par exemple, en limitant le nombre de transactions et en évitant ainsi la répétition de frais fixes.

En ce qui concerne les retraits aux distributeurs de billets, le même principe s’impose. Les frais en cas de retrait varient considérablement d’une banque à l’autre, évoluant en principe de 1,75 % à 3,5 % du montant du retrait, ajoutés parfois à une commission fixe. Sur un retrait de 200 €, vous serez débité de 3,96€ à 17 €. Les différences sont donc loin d’être négligeables, surtout si vous vous déplacez souvent hors de la zone euro.

Quelques conseils d’utilisation de carte bancaire quand vous voyagez

Tout d’abord, étudiez la grille tarifaire de votre banque avant votre départ. Le cas échéant, demandez à bénéficier d’une option qui pourrait réduire vos frais lors de vos déplacements. Certaines banques proposent des forfaits, d’autres (plus rares) des gratuités.

Lorsque vous arrivez dans le pays, faites un premier retrait dans un distributeur. Souvent, la machine vous proposera un taux de change fixe décidé par la banque. Refusez ce taux fixe, faussement aguicheur, mais notez le montant proposé. Avec votre application, vous verrez combien votre banque vous a ponctionné et la différence avec le taux fixe. Dans 90 % des cas, vous serez agréablement surpris par la comparaison. Si ce n’était pas le cas, il suffirait de changer d’option au retrait suivant et d’accepter le taux fixe.

Évidemment, notez les informations de votre carte bleue. Vous serez content de les avoir en cas de vol de carte.

Enfin, réduire le nombre de paiements et de retraits est le moyen le plus sûr d’éviter les mauvaises surprises à votre retour.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).