Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Qu’est-ce que le Chief Data Officer ?

Comme l’indique son nom anglais, le Chief Data Officer (parfois abrégé sous les initiales CDO) est un métier encore récent lié à technologie, et plus exactement aux « data », les données qui sont aujourd’hui l’une des priorités du numérique. Il s’agit, en quelques mots, du responsable des données, c’est-à-dire qu’il est chargé d’analyser et d’exploiter toutes les données qu’une entreprise recueille par les biais de ses plateformes numériques (site internet ou application, par exemple).

Quelles sont les missions d’un Chief Data Officer ?

Le Chief Data Officer est responsable de la stratégie numérique. En charge des données, il doit d’abord créer la base de données qui rassemble toutes les données recueillies et s’assurer que celles-ci soient conformes, cohérentes et bien organisées pour être exploitables. Il doit également veiller à ce que cette base de données soit régulièrement mises à jour mais aussi à ce qu’elle évolue. Enfin, il doit exploiter ces données pour mieux connaître les clients de l’entreprise, leurs comportements et leurs besoins. Il est ainsi à même de produire des rapports qui mettent toutes ces données en lumière auprès de la direction et des autres services, tout en définissant une stratégie en fonction des résultats obtenus.

Le Chief Data Officer est donc aujourd’hui indispensable à toutes les grandes entreprises qui souhaitent répondre aux besoins de leurs clients en temps réel, ou presque. Promis à un bel avenir, ce poste pourrait également gagner les PME alors que l’économie de demain ne semble pas pouvoir se construire sans le numérique.

Quelles sont les qualités requises pour devenir Chief Data Officer ?

Comme tous les postes liés à l’utilisation de l’outil informatique, le Chief Data Officer présente plutôt un profil de mathématicien, avec un goût prononcé pour les statistiques. L’analyse d’un grand nombre de données variées nécessite un grand sens de l’organisation et une véritable rigueur : l’approximation n’a pas sa place dans le traitement de données qui revêtent une forte valeur stratégique et financière pour les entreprises. D’ailleurs, la confidentialité des données traitées implique souvent des clauses particulières dans son contrat.

Par ailleurs, le Chief Data Officer doit faire preuve d’un bon esprit de synthèse et de qualités de communication puisqu’il doit ensuite expliquer le résultat de ses analyses de données à tous les services, du marketing à la direction des ressources humaines. Il doit aussi être à l’écoute des différents services qui peuvent être, à leur tour, demandeurs d’informations : comme nous le disions dans le paragraphe précédent, il peut être amené à faire évoluer la base de données dont il est chargé, pour l’améliorer ou la développer, en fonction des besoins.

Enfin, selon la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille, il doit être capable de diriger une équipe, de rédiger des procédures, pour le respect des normes de sécurité par exemple, ou encore d’élaborer des consignes claires lorsqu’il délègue certaines de ses tâches.

Quelle formation suivre pour devenir Chief Data Officer ?

Le métier de Chief Data Officer étant encore récent, il n’existe pas de formation spécifique. Il est donc recommandé de poursuivre des études supérieures, au moins d’un niveau master, en s’orientant vers le Big Data, c’est-à-dire toutes les données qui transitent sur les plateformes numériques. Si les écoles d’ingénieur semblent la formation la plus appropriée, il est également possible d’intégrer une école de commerce ou de management avant de s’orienter vers un master spécialisé.

Il n’est toutefois pas possible de devenir Chief Data Officer à peine diplômé. Il faut plusieurs années d’expériences, en tant qu’informaticien ou spécialiste des données, avant de pouvoir prétendre à un tel poste. Mais le jeu en vaut la chandelle puisque les responsabilités sont au rendez-vous et que les salaires sont attractifs (généralement compris entre 4 000 et 5 000 euros mensuels brut).

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).