en Business

Qu'est ce que l'Authentification forte du client ? (2 minutes)

Qu'est-ce que l'Authentification forte du client (ou SCA, pour Strong Customer Authentification) et quelles sont ses conséquences pour les commerçants au Royaume-Uni et en Europe ?

Si vous n'en avez pas encore entendu parler, vous êtes loin d'être seul. Selon l'étude de Mastercard réalisée sur des commerçants européens à la fin de l'année 2018, 75 % d'entre eux ne savent pas ce qu'est la SCA et ce qu'elle implique pour eux. Pourtant, la SCA devrait entrer en viguer en septembre 2019 et amener des modifications importantes dans les conditions de sécurité des achats en ligne.

Lire la suite...

Comment les consommateurs préfèrent-ils régler leurs achats récurrents en 2019 ?
Téléchargez votre exemplaire gratuit
en Business

Comment les consommateurs préfèrent-ils régler leurs achats récurrents en 2019 ?

Comment les consommateurs veulent-ils payer leurs abonnements, leurs factures et leurs versements ? La réponse à cette question pourrait bien être la clé de l’optimisation du taux de conversion pour les entreprises. Connaître les méthodes de paiement avec lesquelles vos clients sont le plus à l’aise, et celles avec ils préfèrent payer, peut avoir un impact considérable sur la génération de recettes pour les entreprises encaissant des paiements récurrents.

Avec l'aide de YouGov, nous avons sondé 12 785 consommateurs sur 10 marchés (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Danemark, Suède, États-Unis, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) pour découvrir leurs préférences de paiement en 2019. L’étude portait sur quatre types de paiements récurrents : abonnements traditionnels, abonnements en ligne, factures (charges) et versements. Nous avons sélectionné ces marchés car, à eux tous, ils représentent plus des deux tiers du volume de paiements récurrents dans le monde.

Lire la suite...

Vous voulez en savoir plus
Téléchargez votre exemplaire gratuit
en Nouveautés

Annonce de notre levée de fonds de 75 millions de dollars pour donner accès au tout premier réseau mondial de paiement par prélèvement bancaire.

Nous sommes particulièrement heureux d’annoncer une nouvelle levée de fonds à hauteur de 75 millions de dollars, menée par de nouveaux investisseurs tels que GV (qui s'appelait avant Google Ventures), Adams Street Partners et Salesforce Ventures, ainsi que les investisseurs existants : Accel, Balderton Capital, Notion Capital et Passion Capital.

Cette série E fait grimper le total des fonds levés à 123 millions de dollars, ce qui nous permet de passer à l’étape suivante de notre mission : libèrer les entreprises de la difficulté à se faire payer pour se concentrer sur leur cœur de métier.

Ces dix dernières années, nous avons assisté au développement de l’économie de l’abonnement et à l’explosion du secteur des services aux entreprises.

Nous voyons de plus en plus d’entreprises investir dans l’expérience client au travers de programmes d’abonnement et de versements échelonnés, ainsi que des contrats de services professionnels avec avances sur honoraires.

Selon nos estimations, environ 18 % des paiements mondiaux sont désormais des paiements réguliers.

Or, si les business models ont évolué, les paiements restent inchangés.

Lire la suite...

Que pense l'Europe du prélèvement bancaire pour les paiements d’abonnements?
En savoir plus
en Business

Authentification forte du client : Ce que la nouvelle directive DSP2 européenne signifie pour les entreprises à abonnement.

En septembre 2019, l'authentification forte du client ou Strong Customer Authentication (SCA), une nouvelle manière d'authentifier les paiements en ligne, sera déployée en Europe dans le cadre de la deuxième directive sur les services de paiement (DSP2).

La SCA a pour principal objectif de réduire les cas de fraude côté payeur et de renforcer la sécurité en introduisant l'authentification à deux facteurs dans les paiements électroniques.

Quels types de paiements sont concernés par cette réglementation ?

La SCA sera déployée le 14 septembre 2019 et s'appliquera aux entreprises offrant un accès en ligne à des comptes de paiement en Europe ou encaissant des paiements électroniques lorsque le paiement est initié par le payeur.

Elle ne s'applique pas aux paiements encaissés via GoCardless car ceux-ci sont initiés par le bénéficiaire et les mandats de paiements sont mis en place sans que le payeur interagisse directement avec sa banque.

À quelles transactions s'applique l'authentification forte du client ?

Lire la suite...

Qu’est-ce que le prélèvement automatique ? Un guide pour les payeurs.
En savoir plus
en Business

Ce que le Brexit signifie pour GoCardless et nos clients

Pour accéder à la version originale en anglais, cliquez ici.

Bien que tout ne soit pas encore clair au niveau des négociations de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit), GoCardless se prépare à tous les scénarios.

Quoi qu'il arrive le 29 mars 2019, nous continuerons d'être en mesure de gérer les paiements des entreprises basées en Europe.

  • En cas d'accord ratifié entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (hypothèse probable d'après les développements récents) avec période de transition, nous continuerons de nous appuyer sur notre licence FCA pour gérer les paiements effectués dans l'EEA (en vertu du règlement relatif au « système de passeport européen » ou « passporting »).

  • En cas de « hard Brexit » ou « no-deal Brexit », nous utiliserons notre entité juridique française pour travailler avec nos clients basés dans l’EEA.

Cela ne devrait pas avoir d'impact négatif sur notre service et nous travaillons d'arrache-pied pour nous assurer que cela provoque le moins de perturbations possibles pour nos clients, leurs clients ainsi que nos partenaires.

Lire la suite...

Comment GoCardless se prépare-t-elle pour faire face au Brexit ?
Lisez nos FAQs
en Business

Cabinets comptables : 5 méthodes efficaces pour gagner des clients

Obtenir de nouveaux clients est une priorité pour 41 % des cabinets comptables sondés lors de notre récente Étude de benchmarking des cabinets comptables.

Mais comment y parvenir dans un marché toujours plus compétitif ?

Découvrez ci-dessous 5 méthodes éprouvées pour rendre votre cabinet plus visible sur le marché et attirer les clients dont vous avez besoin.

Lire la suite...

Experts-Comptables, optimisez votre trésorerie simplement !
En savoir plus

Notre rôle en tant que contrôleur de données et ce que cela signifie pour vous

Au mois de février, nous vous avons exprimé par écrit notre engagement à respecter le Règlement général sur la protection des données (RGPD) à venir.

En vertu du RGPD, les entreprises se doivent d'agir soit comme un processeur de données, soit comme un contrôleur de données. Dans cet article de blog, nous expliquerons le rôle de GoCardless en tant que contrôleur de données et ce que cela signifie pour nos clients.

Dans le cadre de notre préparation pour le RGPD, nous avons examiné avec attention la façon dont nous traitons les données relatives aux clients qui payent leurs fournisseurs via GoCardless (les « clients finaux »).

À partir de cette analyse et selon les conseils des organismes de réglementation du Royaume-Uni et de l'Union européenne, les pratiques courantes de l'industrie et les avis d'experts juridiques, nous en avons conclu que nous jouons le rôle de contrôleur de données auprès des clients finaux (comme nombre d'autres fournisseurs de services de paiement, notamment Square, PayPal et Visa).

Enfin, être un contrôleur de données signifie que nous assumons encore plus de responsabilités pour protéger les données de vos clients, et nous nous engageons directement auprès des autorités chargées de la protection des données à respecter toutes les obligations en vertu du RGPD.

Contrôleur de données vs. gestionnaire de données

controller-vs-processor-fr

En vertu du RGPD et selon le type de données, les entreprises doivent respecter les obligations qui incombent soit à un processeur de données soit à un contrôleur de données.

  • Les processeurs de données traitent les données personnelles pour le compte du contrôleur, mais ils n'ont pas de pouvoir de décision quant à l'objectif visé (le « pourquoi ») ou aux moyens (le « comment »).
  • Les contrôleurs de données fixent l'objectif visé par le traitement des données et déterminent les moyens d'atteindre cet objectif. En bref, ils décident pourquoi et comment la gestion de données doit se faire.

Lire la suite...

GoCardless et le RGPD
Consultez nos FAQ clients

Entrepreneurs, comment automatiser votre comptabilité grâce aux logiciels cloud

comptabilité automatisée pour entrepreneurs

Établir des factures est en règle générale un bon signe pour votre entreprise. Cela veut dire que les clients sont au rendez-vous. Mais une fois la facture envoyée, la partie est encore loin d’être jouée !

Les factures impayées et retards de paiement sont malheureusement le lot quotidien de toutes les entreprises. Au-delà de l’impact sur votre trésorerie, le temps passé à relancer les mauvais payeurs mobilise inutilement votre temps.

Avant de vous expliquer comment automatiser totalement vos règlements, voyons comment gagner du temps sur la gestion comptable de votre entreprise.

Dématérialisation des factures, une obligation légale

Si jusqu’à maintenant vous utilisiez Excel pour générer des factures, sachez que l’État impose désormais la dématérialisation des factures. Selon un décret du 2 novembre 2016, toutes les entreprises en France, grandes ou petites devront s’équiper d’un logiciel pour l’émission de factures. Rendant ainsi la tenue de votre facturation sur Excel tout simplement illégale !

Voici le planning de transition imposé par l’état :

  • 250 à 5000 salariés : 1er janvier 2018
  • 10 à 250 salariés : 1er janvier 2019
  • Moins de 10 salariés : 1er janvier 2020

Si certains voient cela comme une contrainte, d’autres, déjà utilisateurs de logiciels de facturation, n’y voient qu’un gain de temps substantiel au quotidien.

Reste alors à choisir l’outil adéquat, accessible et qui évolue en même temps que votre activité. Voici les points importants à considérer dans votre choix.

Lire la suite...

Automatiser sa comptabilité
Découvrez GoCardless pour EBP Horizon
en Announcements, Business

Protection des données de nos clients : RGPD et le programme de confidentialité de GoCardless

Signatures électroniques et prélèvements automatiques SEPA : nouveau guide GoCardless

Chez GoCardless, la protection des données personnelles est une priorité. Avec l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en mai, nous profitons de cette occasion pour renforcer notre engagement en matière de confidentialité des données.

Nous apportons des modifications à nos politiques, procédures, produits et systèmes afin de nous assurer de respecter le Règlement et de continuer à privilégier la protection des données. Nous nous engageons aussi à aider nos clients à satisfaire aux exigences du règlement.

Lire la suite...

GoCardless et le RGPD
Consultez nos FAQ Clients
en Business

Signatures électroniques et prélèvements automatiques SEPA : nouveau guide GoCardless

Signatures électroniques et prélèvements automatiques SEPA : nouveau guide GoCardless

De nombreuses entreprises en France gèrent aujourd'hui leurs paiements par prélèvement automatique en ligne. C’est aussi le cas des signatures électroniques (e-signatures) qui sont devenues la méthode standard pour autoriser les mandats de prélèvement automatique en ligne.

On nous demande parfois pourquoi nous n'utilisons pas l'authentification par SMS pour la configuration des mandats en ligne, c’est parce que nous avons choisi d'utiliser une autre forme de signature électronique : la confirmation par clic avec une adresse IP horodatée.

Cette méthode de signature électronique est utilisée dans le monde entier par des fournisseurs de paiements renommés. Elle constitue une forme de signature électronique juridiquement contraignante (SEPA exige une signature électronique juridiquement contraignante).

Lire la suite...

Guide sur les signatures électroniques
Voir le guide