Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Les sommes à déclarer dans le formulaire DAS 2

Tout entrepreneur doit remplir un certain nombre de documents en vue d’être en conformité avec les services fiscaux. Qu’il s’agisse d’une personne morale ou physique, tout entrepreneur doit effectuer une déclaration DAS 2, qui est notamment obligatoire lors de versements d’honoraires, de commissions, de droits d’auteur de plus de 1 200 euros à des intervenants extérieurs.La DAS 2 est un formulaire obligatoire qui pourra être trouvé sur le site de l’administration fiscale, elle doit contenir un certain nombre de mentions et tout professionnel qui ne remplit pas le formulaire DAS 2, risque une amende de la part de l’administration fiscale.

Quelles sont les entreprises concernées par la DAS 2 ?

Toutes les entreprises sont concernées par le formulaire DAS 2, il peut s’agir d’une personne physique ou morale. Le DAS 2 concerne les honoraires supérieurs à 1 200 euros, par bénéficiaire et par an. Il peut s’agir d’un intervenant extérieur de l’entreprise ou d’un salarié. Cela peut être une personne domiciliée fiscalement en France ou à l’étranger.Les honoraires couvrent plusieurs types de prestations et peuvent concerner, des honoraires, des frais de courtages, des gratifications, commissions, ristournes pour rémunérer un service. Le DAS 2 concerne également les avantages en nature, des droits d’auteur ou des sommes versés à des intermédiaires en publicité.Il est ainsi possible de verser une somme couverte, par le champ d’application de la DAS 2, à un expert ou un prestataire. Il peut s’agir d’un avocat, d’un expert-comptable par exemple. Le champ d’application exclu en outre, les sommes payées par des particuliers, ou pour la gestion d’un patrimoine à titre privé.

Quand faut-il déposer le DAS 2 ?

D’une manière générale, la date butoir concernant le dépôt de la DAS2 est pour le 31 janvier de chaque année. Les autorités fiscales peuvent toutefois permettre aux entrepreneurs qui doivent déposer le formulaire DAS2, un délai supplémentaire. Ce seuil de tolérance est notamment par rapport à la date de clôture de l’exercice comptable, et au régime fiscal de chaque entreprise.

Les modalités de dépôt du formulaire dépendant de la date de clôture de l’exercice fiscal :

  • Le formulaire devra être envoyé avant le 31 janvier, l’année suivante pour les groupements qui n’ont pas d’obligation de déclarations de résultat, comme les organismes à but non-lucratif, par exemple.

  • Lorsqu’une entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés, si l’exercice fiscal ne correspond pas à l’année civile, le formulaire DAS 2 devra être envoyé 90 jours après la clôture de l’exercice fiscal.

  • Si l’année de l’exercice correspond à l’année civile, le formulaire devra être envoyé avant le 1er mai de l’année suivante, pour une entreprise soumis à l’impôt sur les sociétés (entreprise individuelle ou une société de personnes).

  • En cas de cessation d’activité, le formulaire devra être transmis dans les 60 jours après la cession d’activité de l’entreprise.

Comment remplir le formulaire DAS 2 ? 

Le formulaire pourra être rempli sur le site internet de l’administration fiscale ou par le biais du formulaire cerfa n°12303*12, disponible auprès de la DGI (Direction Générale des Impôts). Il faudra ainsi transmettre le formulaire au centre des impôts auquel l’entreprise est rattachée. Les entreprises qui font intervenir plus de 200 intervenants par an, ont l’obligation d’utiliser le formulaire en ligne.

Il faudra renseigner plusieurs informations comme le nom du bénéficiaire, la dénomination sociale de l’entreprise, la profession, le numéro SIRET, le montant et la nature des sommes versés. Il est ainsi possible pour répertorier l’ensemble des honoraires de ses différents prestataires, de choisir un logiciel de comptabilité comme celui de l’entreprise SAGE. Ce logiciel permettra de répertorier, classer, calculer les différents types de dépenses d’un entrepreneur.

Les sanctions applicables en cas d’absence de déclaration

Le Code général des impôts, prévoit une amende à hauteur de 50 % des honoraires qui ne sont pas déclarés. Ces sanctions sont ainsi appliquées, en cas de retards ou de l’absence de déclaration. Des sanctions spécifiques sont également appliquées pour les droits d’auteur.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider pour vos paiements ad hoc ou récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus