Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Comment déclarer ses impôts ?

Depuis 2019, la plupart des citoyens français sont soumis au prélèvement à la source pour le paiement de leurs impôts. À l’inverse de l’éternelle déclaration de fin d’année, le prélèvement à la source s’adapte à l’évolution de vos salaires durant l’année, et il doit par conséquent vous faciliter la tâche. Néanmoins, il est toujours possible, et utile, de faire une déclaration en fin d’année de vos revenus,  d’abord pour corriger d’éventuelles erreurs, mais aussi pour préciser votre taux de prélèvement à la source. Parfois, la déclaration se solde par un remboursement d’impôts. Elle n’est donc pas négligeable.

La déclaration automatique vient donc faciliter vos échanges avec l’administration. Mais tout le monde n’y est pas éligible et même si vous l’êtes, vous serez peut-être amenés à la corriger. Voici donc nos conseils pour remplir votre déclaration, et plus généralement déclarer vos impôts.

Qui doit remplir une déclaration d’impôts en ligne ?

Comme expliqué plus haut, certains foyers vont recevoir en 2020 une version de leur déclaration d’impôts pré-remplie automatiquement. La 2042K Auto viendra donc remplacer la version 2042 classique. Ce formulaire dispense les personnes éligibles de déposer une déclaration de revenus, sauf dans le cas bien sûr de corrections à effectuer. Les personnes concernées sont informées par e-mail (ou par courrier pour ceux qui avaient déposé une déclaration papier en 2019).

Il vous suffit donc de vous rendre sur Internet, dans votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr, pour remplir votre déclaration si nécessaire. Si vous n’avez pas accès à Internet ou que ce n’est simplement pas votre tasse de thé, il est toujours possible d’envoyer votre formulaire en version papier. En revanche, en plus d’être moins écologique du fait du papier utilisé, la date limite sera moins clémente que pour la déclaration d’impôts en ligne.

Comment déclarer des impôts en ligne ?

Connectez-vous sur le site des impôts (attention à certains e-mails de phishing vous invitant à donner vos informations par mail), et accédez à votre espace particulier, muni de votre numéro fiscal et de votre mot de passe.

Si vous n’avez pas encore de compte, créez-en un en vous munissant de votre numéro fiscal, disponible sur vos dernières déclarations papier.

À noter que pour améliorer la sécurité, il est aussi possible de renseigner votre numéro de téléphone. Ainsi, en cas de perte de mot de passe ou autre désagrément, vous recevez un SMS pour confirmer la procédure de réinitialisation.

Sachez également qu’il possible de déclarer ses impôts sur tablette et smartphone, grâce à l’application officielle du site.

Après l’authentification, vous accédez à votre compte. Sélectionnez ensuite l’onglet « déclarer mes revenus ».

Votre déclaration vous y attend, pré-remplie avec les informations connues des services compétents. Si vous êtes salarié dans un endroit unique, en CDD ou en CDI, les informations devraient être complètes. Au contraire, si, pendant l’année, vous avez travaillé un peu à l’étranger, fait des extras, avez eu un statut de micro-entrepreneur ou autre, il est possible qu’il manque quelques informations. Vous devez donc renseigner les informations manquantes.

Vérifiez les informations et signez votre déclaration

Qu’il s’agisse de la déclaration automatique ou de la version habituelle, vérifiez bien toutes les informations personnelles ainsi que le montant des revenus.

En cas d’erreur, modifiez ou complétez les informations.

Pour se faire, munissez-vous de votre récapitulatif annuel de salaire, disponible soit sur vos bulletins de salaire de décembre 2019, soit sur un document spécifique fourni par vos employeurs.

Toujours dans les deux cas (même pour l’automatique), n’oubliez pas de signer votre déclaration. Sans cela, elle ne peut pas être considérée comme valide.

Modifiez le prélèvement à la source

Si vous souhaitez modifier le prélèvement à la source, rendez-vous dans la rubrique éponyme. Vous pourrez soit ajouter une ligne de montant si des informations sont manquantes, simplement changer le montant d’un revenu s’il y a erreur, ou carrément supprimer une ligne qui n’aurait pas lieu d’être.

L’administration française a, semble-t-il, fait le pari de la simplification. Il faudra voir à long terme les répercussions sur les marges d’erreur, mais cela semble aller dans le bon sens, autant en gain de temps qu’en précision.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).