Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser un Crédit-Bail

Rédigé par

Dernière modificationjuil. 20212 min lues

Une entreprise qui souhaite acquérir un équipement professionnel dans le but d’accroître son activité, dispose à côté du prêt bancaire classique, de nombreux autres produits financiers. Toutefois, l’entreprise ne dispose pas forcément de la trésorerie nécessaire pour acquérir du matériel, que ce soit un bien matériel ou immatériel, pour accroître sa production ou son offre de services.Ainsi, il existe des solutions de financements alternatifs comme le crédit-bail, qui est un mode de financement particulier. Également appelé ‘’ leasing ‘’, on peut considérer ce mode de financement comme étant un investissement. Toutefois, il est nécessaire de connaître ses modalités, afin de pouvoir l’utiliser dans les meilleures conditions.

C'est quoi le crédit bail ?

Le crédit-bail consiste à mettre à disposition un bien d’équipement pour une entreprise dans une période définie à l’avance. L’entreprise devra payer une somme que l’on peut assimiler à un loyer. Lors de la date d’échéance du crédit-bail, l’entreprise a plusieurs choix:

  • Elle peut rendre le bien lors de l’échéance.

  • Elle peut acquérir le bien et s’acquitter d’une somme qui a été préalablement définie dans le contrat.

  • L’entreprise a une troisième option qui est cependant la moins utilisée : le renouvellement du contrat.

Quelles sont les entreprises qui peuvent bénéficier du crédit-bail ?

Cette solution de financement est accessible à toutes les entreprises, peu importe leur taille, leur secteur d’activité et leur statut. En effet, le principal avantage du crédit-bail, est qu’il s’adresse à de nombreux secteurs d’activités, que ce soit le secteur du BTP, des services ou des transports par exemple.

Les différents types de crédit-bail

Le crédit-bail sur les immobilisations corporelles : ce type de crédit-bail concerne les biens qui seront utilisés par l’entreprise, sur un site d’exploitation, comme du matériel industriel, des équipements de bureaux, des terrains…Le crédit-bail sur les immobilisations incorporelles : on désigne les biens incorporels comme des brevets, des logiciels…Le crédit-bail sur des immobilisations financières : on parle de crédit-bail sur des titres financiers que l’entreprise va détenir sur une certaine période de temps, comme des droits de créance de plus d’une année.

Les avantages du crédit-bail 

En ce qui concerne le crédit-bail mobilier, on trouve plusieurs avantages pour l’entreprise comme la possibilité de s’équiper, sans avoir à attendre d'effectuer un emprunt ou d'utiliser la trésorerie.Le crédit-bail mobilier, permet en outre à l’entreprise d’avoir à sa disposition une solution de financement flexible. Il sera avantageux notamment aux créateurs d’entreprise et  de start-up, qui n’ont pas forcément les fonds suffisants pour s’équiper dans l’immédiat.L’entreprise n’a pas à inclure le matériel loué dans le cadre du crédit-bail, dans le bilan. De ce fait, l’endettement de l’entreprise n’est pas altéré. Un autre avantage du crédit-bail pour les entreprises est que cette solution de financement donne accès à des avantages fiscaux. En effet, il est possible de déduire le crédit-bail de l’impôt sur les bénéfices.Ces contrats de financement sont généralement flexibles, que ce soit au niveau du montant des paiements et pour la durée. Ce qui permet en outre aux entreprises qui ne disposent pas de trésorerie pour financer une immobilisation, d’adapter le contrat du crédit-bail, par rapport à leurs plans de financement. Vous avez notamment la possibilité de calculer les sommes que vous pourrez régler dans le cadre du crédit-bail, grâce au logiciel de comptabilité et de gestion de l’entreprise Axonaut.

Les inconvénients du crédit-bail 

Toutefois, il est nécessaire avant de procéder à la souscription d’un contrat de crédit-bail, de connaître ses limites, afin de prendre la meilleure décision pour son entreprise.

Le principal inconvénient est que le crédit-bail peut s’avérer être plus coûteux qu'un prêt classique auprès d’une banque traditionnelle.

En effet, en effectuant le cumul de l’ensemble des montants investis dans le crédit-bail, on peut s’apercevoir que le cumul peut être supérieur à un prêt bancaire classique. En effet, les montants peuvent être plus importants, en raison de la rémunération sur la marge du loyer de la location de l’immobilisation.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

Gagnez du temps en automatisant vos paiements en toute sérénité.

S'inscrireEn savoir plus

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus