Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Qu'est-ce que le PCG (Plan Comptable Général) ?

Le plan comptable général (ou PCG) est un recueil de normes comptables pour toutes les personnes physiques ou morales soumises à l'obligation légale d'établir des comptes annuels (le bilan, le compte de résultat et les annexes correspondantes).

Le plan comptable général fait l’objet d’un règlement réalisé par l’Autorité des Normes Comptables (ou ANC) et homologué par arrêté ministériel. Il est régulièrement mis à jour, habituellement actualisé chaque début d’année. Cette normalisation permet la création de documents comptables uniformes, qui peuvent facilement être lus par tous.

Cela signifie également que le plan comptable général en France est différent de celui des autres pays, même francophones : par exemple, le plan comptable général suisse ne saurait être le même puisque les cadres juridique et comptable ne sont pas les mêmes dans ce pays voisin.

Le Plan Comptable Général : présentation

Le plan comptable général définit, d’une part, les principes qui s’appliquent à toutes les entités qui doivent tenir une comptabilité et, d’autre part, détaille la liste des comptes où doivent être enregistrées toutes les opérations comptables.

Cette liste, relativement longue, comprend 8 classes qui contiennent ensuite différentes sous-classes et autres subdivisions afin d’être aussi détaillées que possible. Les principales classes sont les suivantes :

- Classe 1 : les comptes de capitaux

- Classe 2 : les comptes d'immobilisations

Classe 3 : les comptes de stocks et encours

- Classe 4 : les comptes de tiers

- Classe 5 : les comptes financiers

- Classe 6 : les comptes de charges

- Classe 7 : les comptes de produits

- Classe 8 : les comptes spéciaux

De manière générale, sachez que les comptes des classes 1 à 5 alimentent le bilan tandis que ceux des classes 6 et 7 alimentent le compte de résultat et que la classe 8 rassemble les différents comptes qui n’entrent pas dans les sept classes précédentes.

Le Plan Comptable Général : liste des comptes

Les sept premières classes sont toutes organisées de la même manière. Elles comportent 10 subdivisions qui ont toutes une fonction particulière.

Par exemple, la classe 6 se compose des sous-classes suivantes :

60. Achats

61. Services extérieurs

62. Autres services extérieurs

63. Impôts, taxes et versements assimilés

64. Charges de personnel

65. Autres charges de gestion courante

66. Charges financières

67. Charges exceptionnelles

68. Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions

69. Participation des salariés, impôts sur les bénéfices et assimilés

Deux subdivisions existent ensuite afin de créer des catégories de plus en plus spécifiques. Par exemple, la classe 60 commence par les comptes suivants :

60 - Achats (sauf 603)

601 - Achats stockés - Matières premières (et fournitures)

6011 - Matières (ou groupe) A

6012 - Matières (ou groupe) B

6017 - Fournitures A, B, C,

Toutes les entités n’ayant pas besoin d’être aussi précises, ce système peut être utilisé de différentes manières :

  • Un système abrégé, qui n’utilise que les comptes à 2 chiffres, présentés en caractères gras

  • Un système de base, qui n’utilise que les comptes à 3 chiffres, présentés en caractères normaux

  • Un système développé, qui utilise les comptes à 4 chiffres, présentés en caractères italiques

En fait, cette numérotation est même encore plus complexe qu’elle ne le semble puisqu’aucun des chiffres n’est choisi au hasard. Par exemple, dans la classe 4, le chiffre 8 utilisé à la troisième place désigne les comptes qui seront affectés à l’enregistrement des produits à recevoir et des charges à payer : 408. Factures fournisseurs non parvenues, 418. Produits clients non encore facturés, 428. Charges de personnels à payer et produits à recevoir, etc.

Le Plan Comptable Général et les plans comptables particuliers

Comme son nom le laisse deviner, le plan comptable général n’est pas adapté à certains cas spécifiques. Il existe ainsi des plans comptables particuliers, qui s’appliquent notamment aux :

  • établissements de crédit ;

  • huissiers de justice ;

  • notaires ;

  • sociétés d'assurance ;

  • associations.

Ces plans comptables particuliers sont également régis par l’Autorité des Normes Comptables qui les met régulièrement à jour.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).