Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

Qu’est-ce qu’une écriture comptable ?

L’écriture comptable est une opération très courante dans le cadre d’une comptabilité d’entreprise. La qualité de vos écritures comptables est directement liée à la celle de votre comptabilité globale. Aussi, il est important pour vous de savoir ce qu’est une écriture comptable et ce qu’elle implique.

La définition d’une écriture comptable

Pour faire simple, l’écriture comptable définit l’action consistant à enregistrer une opération de nature financière ou commerciale. L’écriture comptable joue le rôle d’inventaire comptable. Elle contient les caractéristiques d’une opération telles que l’intitulé, la date, le montant, etc.

Ces opérations sont ensuite enregistrées au sein de ce que l’on appelle un journal comptable. Le document principal est appelé également journal général. Il peut se diviser en journaux auxiliaires en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise.

L’objectif principal d’une écriture comptable est d’assurer une traçabilité des flux et de réaliser des bilans comptables. De plus, cette traçabilité est utile en cas de contrôles éventuels de votre comptabilité par un organisme habilité. 

Bien que simple à réaliser, l’écriture comptable est donc une opération à effectuer avec soin. C’est, en effet, la base qui conditionnera la qualité de l’ensemble de votre comptabilité.

Les caractéristiques d’une écriture comptable

Découvrez maintenant de plus près de quoi se compose une écriture comptable et quelles sont les règles à respecter pour la réaliser.

Quelles informations contient une écriture comptable ?

Le principe d’une écriture comptable est identique quel que soit le domaine concerné. Ainsi, une écriture comptable doit impérativement présenter certaines informations essentielles, notamment :

  • La date de l’opération ou la date d’émission de la facture ;

  • La référence de la pièce justificative associée à l’opération ;

  • Le nom (ou libellé) du flux ;

  • L’imputation comptable, c’est-à-dire le compte concerné par l’opération ;

  • Le montant de l’opération ;

  • Le sens du flux : crédit ou débit. En général, le sens du flux est présenté sous la forme de deux colonnes. Chaque ligne comptable est ensuite ventilée dans la colonne appropriée.

Écriture comptable : les règles à respecter

L’enregistrement d’une écriture comptable doit respecter trois règles comptables incontournables :

  • Le principe de la comptabilité à double partie doit toujours être respecté. Cela signifie que le total des débits et le total des crédits doivent être égaux. C’est pourquoi une écriture comptable est toujours constituée d’au moins deux lignes. Il y a au minimum une ligne de crédit et une ligne de débit qui s’équilibrent.

  • Une fois enregistrée, une écriture comptable ne peut être ni effacée ni modifiée. Par contre, elle peut être annulée par l’ajout d’une écriture inverse.

  • Une écriture comptable doit toujours être appuyée par une pièce justificative comptable. Il peut s’agir d’une facture, d’un relevé de compte bancaire, d’un bordereau de charge sociale, etc. Les justificatifs doivent être conservés pour être présentés en cas de contrôle.

Exemple d’une écriture comptable

Lorsque la comptabilité était faite sous forme papier, les écritures comptables se présentaient sous la forme de tableaux. Désormais, avec l’utilisation de logiciels de comptabilité comme Xero, ces tableaux sont dématérialisés et gérés numériquement. 

Pour autant, le principe ne change pas. Vous trouverez ci-dessous un exemple d’écriture comptable avec TVA. Imaginons que votre entreprise achète 200 € TTC de marchandise à un fournisseur X. L’écriture comptable complète contient trois opérations : 

  • Deux opérations en débit sur les comptes d’achat (pour le montant de l’achat HT) et de TVA déductible (pour la TVA) ;

  • Une opération en crédit sur le compte fournisseur (pour le montant TTC).

Date

Libellé de l’opération

Numéro de compte

Pièce justificative

Débit

Crédit

01/12/20

Achat de marchandises 

280810

001

160 €

01/12/20

TVA déductible 

210505

002

40 €

01/12/20

Fournisseur X

140886

003

200 €

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents.

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 23-25 Avenue Mac-Mahon, Paris, 75017, France

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).