Skip to content
Go to GoCardless homepage
Tarifs
ConnexionS'inscrire

L’actif du bilan comptable : composition et présentation

L'article 211-1 du Plan Comptable Général (PCG) le définit ainsi : « Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l'entité, c'est-à-dire un élément générant une ressource que l'entité contrôle du fait d'événements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs ». Sur le plan de la présentation, l'actif se trouve à gauche du bilan comptable, et il regroupe les comptes débiteurs de ce bilan.

L'actif regroupe ce qui compose le patrimoine d'une entité, c’est-à-dire ce que possède l'entreprise, les éléments positifs de son patrimoine à la date d’établissement du bilan.

Il s'agit donc de ce que l'entreprise possède dans sa globalité. Les éléments de l'actif se présentent par ordre de liquidité croissante (aptitude à être transformés en argent). 

L’actif du bilan comptable comprend deux rubriques : l’actif immobilisé et l’actif circulant. Il peut être présenté de façon plus ou moins détaillée : présentation simplifiée du bilan pour les petites entreprises, présentation de base pour les moyennes et les grandes entreprises, et présentation développée (facultative), pour présenter un ensemble plus détaillé et fournir des tableaux comptables complémentaires.

L’actif forme, avec le passif, le bilan comptable d’une entreprise.

L’actif immobilisé

Il englobe les biens destinés à servir de façon durable à l’activité de la société, ou « immobilisations ». Il existe trois types d’immobilisations :

Les immobilisations incorporelles (brevets, les logiciels, fonds de commerce, frais de recherche et de développement…)

Les immobilisations corporelles (matériel informatique, mobilier, matériel industriel…)

Les immobilisations financières (titres de participation, prêts accordés…)

Pour chacune de ces catégories d’immobilisations, le bilan présente le montant brut des immobilisations, le montant cumulé des amortissements et provisions et le montant net des immobilisations.

L’actif circulant

Il regroupe des éléments de l’actif qui ne sont pas destinés à une utilisation durable, comme les stocks. L’actif circulant comprend cinq composantes :

Les stocks et les en-cours, c’est-à-dire les biens et services qui interviennent dans l’exploitation de l’entreprise pour être vendus ou consommés au cours du processus de production

Les avances et acomptes versés sur commandes, les créances, c’est-à-dire des créances détenues par l’entreprise envers des tiers

Les valeurs mobilières de placement (VMP), qui sont des titres acquis en vue de réaliser un gain à court terme

Les disponibilités, qui regroupent les sommes figurant en caisse et les soldes positifs des comptes bancaires

Les charges constatées d’avance.

Au niveau de la présentation du bilan, le total de l’actif doit obligatoirement être égal au total du passif. Il faut par ailleurs se prémunir des fraudes par détournement de l’actif. Quant à la comptabilisation des éléments de l'actif, elle peut être faite de trois façons différentes : au coût d'acquisition, si l'élément a été acquis à titre onéreux ; au coût de production, si l'entreprise a produit elle-même le bien ; à la valeur vénale, si l'élément a été acquis gratuitement.

L'actif du bilan : les critères à remplir

Le règlement CRC n°2004-06 stipule que pour figurer à l'actif du bilan, les éléments doivent se conformer à certains critères.

Ils doivent être identifiables. Les éléments de l’actif doivent avoir une valeur économique positive pour l'entité, selon l’article 211-1 du PCG ; ils doivent avoir été acquis séparément, appartenir à un lot identifiable et pouvoir être identifiés à partir de leur date d'acquisition ou de production, ou à partir de leur numéro de série.

Ils doivent pouvoir procurer des avantages économiques futurs. L’élément de l’actif doit contribuer à générer dans le futur des flux nets de trésorerie au profit de l’entreprise (article 211-2 du PCG).

Ils doivent pouvoir être évalués de façon fiable. Pour une évaluation directe du coût, le critère de fiabilité est rempli au moment de la transaction ou de la production. Dans le cas contraire, on détermine le coût de l'élément grâce à la différence entre le coût total d'acquisition de l'ensemble et celui des autres éléments dont le coût est connu.

En conclusion

les éléments de l’actif du bilan comptable sont souvent utilisés pour calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, la trésorerie nette ou autres ratios. L’actif d’une entreprise récapitule ce qu’elle possède. On peut le considérer comme une image précise, à un moment donné, de son patrimoine en constante évolution.

Découvrez comment GoCardless peut vous aider à simplifier la collecte de paiements récurrents

GoCardless simplifie la collecte de paiements récurrents

S'inscrireNous contacter

Automatisez la collecte de vos paiements avec GoCardless

En savoir plus

Nous contacter

Equipe commerciale

Equipe support

Carrière

Devenir partenaire

Vous avez vu “PRV SEPA” sur votre relevé bancaire ? Cliquez ici.

GoCardless SAS, 16-18 rue de Londres, 75009 Paris

GoCardless SAS, filiale de GoCardless Ltd, est un Etablissement de Paiement agréé par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation), Code Interbancaire (CIB) 17118 et habilité à prélever des paiements à travers l’Union Européenne. GoCardless Ltd. (Sutton Yard, 65 Goswell Road, Londres, EC1V 7EN, Royaume-Uni) est un Etablissement de Paiement Agréé, autorisé par l’autorité britannique FCA (Financial Conduct Authority).