Confort, gain de temps, efficacité et taux de paiement renforcé, voici comment je résume la valeur ajoutée de GoCardless

Cyrille BertinConseiller spécial Financements & Participation, Wikimedia France

Principaux bénéfices

Gain de temps dans la gestion des paiements, 3h de tâches administratives économisées/mois, taux de paiement optimisé, sérénité et confort d’usage


Société

Wikimedia France

Service

Association à but non lucratif

Taille de l'entreprise

15 personnes

Solution de prélèvement utilisée avant GoCardless

CiviCRM

Gain de temps depuis GoCardless

2 à 3 heures par mois

Tout le monde connaît Wikipedia. Derrière ce média universel, ouvert et offert à tous, se cache Wikimédia. Wikimedia France est la structure de soutien logistique aux projets Wikimédia (Wikipédia, Wikimédia Commons, Wiktionaire, Wikidata, etc.) principalement en langue française. Elle en assure la promotion, la défense, et met en place des dispositifs facilitant la contribution (formation, prêt de matériel, accréditation, prise en charge financière, etc.). Wikimedia n’a pas de fonction éditoriale, la société civile se charge de fournir des contenus multiples sur la plateforme.

Wikimédia France s’est lancé en 2003 pour fournir une interface entre la société civile et les communautés de contributeurs.

« Une fois par an, durant 3 semaines, (généralement au mois d’octobre) la Wikimédia Foundation appose un bandeau sur Wikipédia. Les fonds perçus financent principalement les infrastructures techniques (notamment les serveurs), mais ils servent également à assurer une forme de péréquation entre les entités du mouvement. Parallèlement, Wikimédia France adresse un mail à ses donateurs, pour faire appel à leur générosité. Il arrive enfin que certains partenaires relaient notre campagne sur leur page d’accueil » commente Cyrille Bertin de Wikimédia France.

Le challenge de Wikimedia pour (mieux) gérer et générer ses dons était simple : trouver la solution qui permette de gagner du temps, de faciliter le don, notamment celui des donateurs réguliers.

Le couple GoCardless et iRaiser nous simplifie la vie et celle de nos donateurs

Wikimédia utilise iRaiser pour collecter les dons en ligne. Auparavant Wikimédia utilisait un CRM open Source avec un module supplémentaire développé en interne pour faire du prélèvement SEPA. Cependant, Wikimédia s’est rapidement trouvé confronté à la limite de ce choix technique. Impossible de trouver un développeur capable d’assurer la maintenance et mise à jour de l’outil. Pour fiabiliser sa relation avec ses donateurs, Wikimédia s’est d’abord tourné vers iRaiser qui par la suite a vivement recommandé GoCardless comme solution pour la gestion et optimisation des dons récurrents grâce au prélèvement automatique.

Les avantages

Wikimedia a rapidement perçu le bénéfice d’utiliser GoCardless pour ses prélèvements récurrents. « GoCardless s’est imposé comme une évidence pour nous dès lors qu’iRaiser nous avait assuré de la parfaite interopérabilité en sa plateforme et GoCardless », précise Cyrille Bertin.

Autrefois, pour les paiements mensuels de ses donateurs, Wikimédia produisait des listings à destination de leur banque mais cette approche archaïque ne pouvait tenir plus longtemps. L’intégration de GoCardless à la stratégie de gestion des paiements récurrents a permis de fiabiliser le processus, de gagner en agilité, en simplicité également. « Grâce à GoCardless, on ne s’occupe plus de rien et nous économisons 3h de tâches administratives par mois », indique Cyrille Bertin.

L’autre avantage tiré de cette collaboration est la capacité de Wikimédia à capitaliser sur le retour d’expérience des plus de 10% de sa base de donateurs qui font des dons mensuels. Aucun problème rencontré à leur endroit, un mode de paiement simple et rapide disent-ils, tant pour Wikimédia que pour le donateur ! Ceci permet « d’éduquer et inciter » les donateurs ponctuels à passer au don mensuel et donc au prélèvement récurrent.

Wikimédia sait tirer tout le potentiel de la solution GoCardless et de ses équipes. En scellant cette collaboration, Wikimédia s’est offert de la sérénité et un confort d’usage. Sérénité car tout est automatisée et le taux de paiement est optimisé. Confort, car le parcours d’intégration et d’usage s’est fait sans tension, tant du côté de Wikimédia que du côté de ses donateurs.

Wikimédia qui gère un volume de dons de près de 600 000 euros/an a donc de beaux jours de lui et espère développer sa base de donateurs réguliers tout en entretenant celles des donateurs plus ponctuels qu’il s’agira de convertir.

D’ici fin 2017 et pour 2018, Wikimédia souhaite vivement accélérer son développement et sa reconnaissance. Wikimédia dispose déjà de l’agrément du Ministère de l’Education Nationale et du Ministère de la Famille. Wikimédia souhaite également disposer du statut de « reconnaissance d’utilité publique » et va recruter un nouveau fundraiser pour doubler les montants captés actuellement.


Rejoignez l'aventure GoCardless aujourd'hui

Plus de 30 000 sociétés sont déjà clientes

Créez votre compte→ copy 10Contactez-nous→ copy 10